Switzerland: L'activisme actionnarial en Suisse – développements récents

Last Updated: 20 February 2018
Article by Martin Weber and Karin Hofstetter
Most Read Contributor in Switzerland, August 2018

L'activisme actionnarial (shareholder activism) a eu une influence significative sur le sort des sociétés ouvertes au public du monde entier ces dernières années. En Suisse, le phénomène est en nette augmentation. En 2017, on a pu observer une activité sans précédent de l'activisme actionnarial qui a engendré – du point de vue des activistes – plusieurs opérations très réussies.

1 L'ACCROISSEMENT DE L'ACTIVISME ACTIONNARIAL EN SUISSE

Originaires des Etats-Unis, l'activiste actionnarial et en particulier de la part des hedge funds a connu un essor mondial considérable depuis la crise financière, avec une augmentation significative en Europe. La Suisse n'est pas épargnée par cette tendance globale. Parmi les exemples saillants, relevons la tentative d'Elliott Advisors de prendre le contrôle du conseil d'administration d'Actelion en 2011 ou encore la proxy fight réussie entre Carl Icahn et Transocean Ltd., société cotée auprès de SIX Swiss Exchange en 2013. Quelques cas isolés ont ensuite observés. En 2017, l'activisme économique, respectivement l'activisme des hedge funds, a cependant atteint un point culminant au sein des sociétés cotées suisses.

Les principaux moteurs de cette évolution sont liés aux rendements des hedge funds activistes, qui sont nettement supérieurs aux rendements des hedge funds non activistes. Pour plus d'informations sur l'activisme des hedge funds, voir notre Newsletter de mai 2014, section 2.3.

2 LES CAS DE HEDGE FUNDS ACTIVISTES EN 2017

2.1 GAM

Début 2017, l'actionnaire suisse Rudolf Bohli a acquis 3.3% du capital-actions du gérant de fortune GAM Holding AG au travers de son hedge fund RBR Strategic Value. Il a ainsi pu émettre de vives critiques sur la manière dont les dirigeants étaient rémunérés. Lors de l'assemblée générale du 26 avril 2017, Bohli n'a pas atteint ses objectifs qui visaient à nommer trois nouveaux candidats au conseil d'administration, à mettre en place un comité de rémunération et à simplifier la structure du groupe. Il a néanmoins remporté une victoire respectable: l'assemblée générale a en effet rejeté la rémunération variable de la direction ainsi que le rapport de rémunération du conseil d'administration (à ce sujet voir ci-après, section 4).

Fin juin 2017, RBR Strategic Value a vendu sa participation dans GAM en réalisant une plus-value. De plus, dans le sillage des actions de Rudolf Bohli, la société a nommé un Chief Restructuring Officier et les incitations salariales de la direction ont été examinées de manière approfondie.

Cas majeur d'activisme hedge fund entre janvier et novembre 2017

2.2 CLARIANT

L'entreprise de chimie Clariant est également devenue la cible des hedge funds activistes en 2017. Suite à l'annonce de la fusion envisagée entre Clariant et Huntsman en mai 2017, White Tale (un partenariat d'investissement crée par le fonds américain activiste Corvex et la société d'investissement 40 North, qui fait partie du fournisseur américain de construction Standard Industries) a augmenté de manière significative sa participation au sein de Clariant, passant de 3% à plus de 20% en l'espace de quatre mois.

Cette action a été menée dans le but d'éviter la fusion envisagée entre Clariant et Huntsman. Celle-ci aurait nécessité une augmentation de capital chez Clariant requérant l'approbation des deux tiers des voix représentées à l'assemblée générale. White Tale a estimé que la fusion proposée aurait eu un impact économique négatif notamment en raison de la sous-évaluation de Clariant dans l'accord conclu par les parties; en outre, la fusion manquait de logique stratégique et aurait eu une incidence négative sur le développement commercial de Clariant.

Peu de temps après la communication de White Tale révélant que sa participation atteignait plus de 20% du capitalactions de Clariant, Clariant et Huntsman ont renoncé d'un commun accord à la fusion. Il était en effet devenu évident que la majorité absolue de deux-tiers des voix à l'assemblée générale de Clariant n'aurait plus pu être atteinte en raison du bloc de voix de plus de 20% constitué par White Tale.

Suite à l'annulation de la fusion avec Huntsman, la pression de White Tale s'est déplacée afin d'enjoindre à Clariant d'explorer toutes les options relatives à un réalignement stratégique de l'entreprise, y compris la vente possible de sa Plastics and Coatings Division, et de faire élire trois représentants de White Tale au conseil d'administration.

2.3 NESTLE

Le 25 juin 2017, Daniel Loeb, dont le hedge fund Third Point détenait une participation minoritaire d'un peu plus d'un pour cent du capital-actions de Nestlé AG, a adressé une lettre ouverte aux actionnaires de Nestlé demandant une augmentation de la productivité par l'introduction d'objectifs de marge concrets, le lancement d'un programme de rachat d'actions et une augmentation du ratio d'endettement net, ainsi que la vente d'activités non stratégiques telles que la participation de 23% de Nestlé dans L'Oréal.

Le 27 juin 2017, soit immédiatement après la publication de la lettre ouverte de Third Point, la direction de Nestlé a annoncé qu'elle souhaitait améliorer le futur modèle de création de valeur sur la base d'une croissance rentable et sélective, en augmentant ainsi la marge, et procéder à des désinvestissements sélectifs. En outre, le lancement immédiat d'un programme de rachat d'actions totalisant CHF 20 milliards a été annoncé de même qu'une augmentation du ratio d'endettement net de Nestlé.

Depuis cette annonce du 27 juin 2017, les médias n'ont pas relaté de nouvelle action de Third Point. On est toutefois en droit de supposer que le hedge fund poursuivra son dialogue et ses échanges avec la société Nestlé.

2.4 CREDIT SUISSE

Credit Suisse AG a fait l'objet de deux initiatives activistes cette année (à ce sujet, voir aussi section 3.1). L'initiative activiste la plus récente remonte à mi-octobre, lorsque le hedge fund RBR Strategic Value de l'investisseur suisse Rudolf Bohli a demandé l'abandon de la banque universelle et la scission de Credit Suisse AG en trois parties: une banque d'investissement, une division gestion de fortune et une section asset management. En subdivisant la banque en trois secteurs d'activité, son appréciation pourrait être doublée.

Le hedge fund de Rudolph Bohli détiendrait selon ses indications entre 0,2 et 0,3 pour cent du capital-actions du Credit Suisse. Bien que les propositions de Rudolph Bohli aient été largement médiatisées, leur mise en oeuvre a été remise en question. L'actionnaire principal du Credit Suisse, le fonds d'investissement Harris Associates L. P., a annoncé les rejeter. La question de savoir si le hedge fund de Rudolf Bohli sera en mesure d'attirer d'autres investisseurs importants à ses côtés afin de mettre en oeuvre ses plans se clarifiera dans les semaines et mois à venir. Rudolph Bohli a toutefois remporté un succès à court terme: suite à l'annonce de ses projets, le cours de l'action Credit Suisse a augmenté de 1,9% environ.

3 CAS RÉCENTS D'ACTIVISME SOCIAL EN SUISSE

En plus des cas classiques de hedge funds activistes et d'activisme économique mentionnés ci-dessus, nous avons également répertorié deux cas typiques d'activisme social en Suisse en 2017 (voir notre Newsletter de mai 2014, section 2.2).

3.1 CREDIT SUISSE

Lors de l'assemblée générale de Credit Suisse AG du 28 avril 2017, plusieurs petits actionnaires et conseillers en matière de vote ainsi que des militants de Greenpeace ont exigé la révocation du président du conseil d'administration pour des raisons de politique sociale. Ce dernier a été accusé de gouvernance d'entreprise non durable ainsi que d'avoir fait participer Credit Suisse au financement du Dakota Access Pipeline, qui traversera les sites sacrés sioux de Standing Rock dans l'État du Dakota du Nord. Malgré ces critiques, le président du conseil d'administration et tous les autres membres du Conseil d'administration du Credit Suisse ont été réélus pour une année. En outre, 88,53% des voix des actionnaires ont été exprimées en faveur de la décharge de la direction et du conseil d'administration.

3.2 LAFARGEHOLCIM

Un certain nombre d'actionnaires - soutenus par les conseillers en matière de vote Ethos et Actares - ont demandé à l'assemblée générale du 3 mai 2017 de LafargeHolcim Ltd. de rejeter le rapport de rémunération et de refuser la décharge aux membres du conseil d'administration et de la direction. L'une des raisons était en lien avec l'affaire syrienne (la société aurait versé de l'argent à l'EI pour protéger ses activités).

Lors de l'assemblée générale annuelle de printemps 2017, les actionnaires ont accordé la décharge au conseil d'administration et à la direction par un vote particulièrement bas recueillant 61% des voix. Les membres du conseil d'administration ont en revanche été réélus à plus de 90% des voix.

4 CAS RÉCENTS D'ACTIVISME EN MATIÈRE DE GOUVERNANCE EN SUISSE

En 2017, les assemblées générales des sociétés cotées suisses ont également adopté une approche activiste dans le domaine de la gouvernance d'entreprise (pour plus d'informations sur l'activisme en matière de gouvernance, voir notre Newsletter de mai 2014, section 2.1).

Certes, les questions de gouvernance recueillent généralement 90% des voix ou plus, et ce même si les débats sont vifs, notamment en ce qui concerne les questions de rémunération des dirigeants. Toutefois, les résultats des sociétés cotées sont de plus en plus largement diffusés; de plus, les résultats du vote, en particulier lors du vote consultatif sur le rapport de rémunération, sont devenus beaucoup plus incertains.

Comme le montre le tableau ci-dessus résumant les cas les plus marquants d'activisme en matière de gouvernance en 2017, Georg Fischer Ltd et GAM ont tous deux rejeté le vote consultatif sur le rapport de rémunération. Tant pour Credit Suisse que pour ABB Asea Brown Boveri AG, le taux d'approbation du rapport de rémunération par l'assemblée générale a été inférieur à la moyenne des années précédentes. Les actionnaires de Credit Suisse ont approuvé les primes rétrospectives accordées à la direction pour l'exercice écoulé par 59,6% des voix. En outre, pour la première fois, une assemblée générale ordinaire (GAM) a rejeté la proposition du conseil d'administration tendant à ce que la rémunération variable de la direction générale fasse l'objet d'un vote contraignant.

Résultat des votes des assemblées générales concernant les remunerations

5 RÉSUMÉ ET PERSPECTIVES

Qu'on le veuille ou non, l'activisme actionnarial n'est pas seulement un phénomène temporaire. Il peut potentiellement toucher toute société cotée en Suisse, peu importe le but et la taille de celle-ci. Il faut s'attendre dans les années à venir à ce que toute société se retrouve ainsi sous les feux des projecteurs d'un jour à l'autre. En effet, la stratégie des activistes est passée d'actions en arrièreplan à une diffusion médiatique, dont l'effet est nettement plus efficace.

Même si toutes les initiatives activistes n'aboutissent pas à des effets tangibles, l'attention des médias et d'un public toujours plus large est certaine. Quant à l'activisme en matière de gouvernance et l'activisme social, on notera des effets positifs sur la responsabilité sociale et politique des sociétés cotées. Ceux qui décrivent les activistes des hedge funds comme des actionnaires irresponsables s'attaquant à notre économie nationale et se concentrant sur une maximisation des profits à court terme en ont une vision lacunaire. En effet, les objectifs et les modes d'action des activistes sont trop divers, de même que les conséquences sur les sociétés concernées.

Dans un environnement d'activisme croissant, les sociétés cotées suisses seraient bien avisées de se préparer à tout moment à une éventuelle initiative d'actionnaires activistes et de prémunir au moyen de mesures appropriées avant d'avoir affaire à une initiative activiste.

Orignally published December 2017

The content of this article is intended to provide a general guide to the subject matter. Specialist advice should be sought about your specific circumstances.

To print this article, all you need is to be registered on Mondaq.com.

Click to Login as an existing user or Register so you can print this article.

Authors
 
Some comments from our readers…
“The articles are extremely timely and highly applicable”
“I often find critical information not available elsewhere”
“As in-house counsel, Mondaq’s service is of great value”

Related Topics
 
Related Articles
 
Up-coming Events Search
Tools
Print
Font Size:
Translation
Channels
Mondaq on Twitter
 
Register for Access and our Free Biweekly Alert for
This service is completely free. Access 250,000 archived articles from 100+ countries and get a personalised email twice a week covering developments (and yes, our lawyers like to think you’ve read our Disclaimer).
 
Email Address
Company Name
Password
Confirm Password
Position
Mondaq Topics -- Select your Interests
 Accounting
 Anti-trust
 Commercial
 Compliance
 Consumer
 Criminal
 Employment
 Energy
 Environment
 Family
 Finance
 Government
 Healthcare
 Immigration
 Insolvency
 Insurance
 International
 IP
 Law Performance
 Law Practice
 Litigation
 Media & IT
 Privacy
 Real Estate
 Strategy
 Tax
 Technology
 Transport
 Wealth Mgt
Regions
Africa
Asia
Asia Pacific
Australasia
Canada
Caribbean
Europe
European Union
Latin America
Middle East
U.K.
United States
Worldwide Updates
Registration (you must scroll down to set your data preferences)

Mondaq Ltd requires you to register and provide information that personally identifies you, including your content preferences, for three primary purposes (full details of Mondaq’s use of your personal data can be found in our Privacy and Cookies Notice):

  • To allow you to personalize the Mondaq websites you are visiting to show content ("Content") relevant to your interests.
  • To enable features such as password reminder, news alerts, email a colleague, and linking from Mondaq (and its affiliate sites) to your website.
  • To produce demographic feedback for our content providers ("Contributors") who contribute Content for free for your use.

Mondaq hopes that our registered users will support us in maintaining our free to view business model by consenting to our use of your personal data as described below.

Mondaq has a "free to view" business model. Our services are paid for by Contributors in exchange for Mondaq providing them with access to information about who accesses their content. Once personal data is transferred to our Contributors they become a data controller of this personal data. They use it to measure the response that their articles are receiving, as a form of market research. They may also use it to provide Mondaq users with information about their products and services.

Details of each Contributor to which your personal data will be transferred is clearly stated within the Content that you access. For full details of how this Contributor will use your personal data, you should review the Contributor’s own Privacy Notice.

Please indicate your preference below:

Yes, I am happy to support Mondaq in maintaining its free to view business model by agreeing to allow Mondaq to share my personal data with Contributors whose Content I access
No, I do not want Mondaq to share my personal data with Contributors

Also please let us know whether you are happy to receive communications promoting products and services offered by Mondaq:

Yes, I am happy to received promotional communications from Mondaq
No, please do not send me promotional communications from Mondaq
Terms & Conditions

Mondaq.com (the Website) is owned and managed by Mondaq Ltd (Mondaq). Mondaq grants you a non-exclusive, revocable licence to access the Website and associated services, such as the Mondaq News Alerts (Services), subject to and in consideration of your compliance with the following terms and conditions of use (Terms). Your use of the Website and/or Services constitutes your agreement to the Terms. Mondaq may terminate your use of the Website and Services if you are in breach of these Terms or if Mondaq decides to terminate the licence granted hereunder for any reason whatsoever.

Use of www.mondaq.com

To Use Mondaq.com you must be: eighteen (18) years old or over; legally capable of entering into binding contracts; and not in any way prohibited by the applicable law to enter into these Terms in the jurisdiction which you are currently located.

You may use the Website as an unregistered user, however, you are required to register as a user if you wish to read the full text of the Content or to receive the Services.

You may not modify, publish, transmit, transfer or sell, reproduce, create derivative works from, distribute, perform, link, display, or in any way exploit any of the Content, in whole or in part, except as expressly permitted in these Terms or with the prior written consent of Mondaq. You may not use electronic or other means to extract details or information from the Content. Nor shall you extract information about users or Contributors in order to offer them any services or products.

In your use of the Website and/or Services you shall: comply with all applicable laws, regulations, directives and legislations which apply to your Use of the Website and/or Services in whatever country you are physically located including without limitation any and all consumer law, export control laws and regulations; provide to us true, correct and accurate information and promptly inform us in the event that any information that you have provided to us changes or becomes inaccurate; notify Mondaq immediately of any circumstances where you have reason to believe that any Intellectual Property Rights or any other rights of any third party may have been infringed; co-operate with reasonable security or other checks or requests for information made by Mondaq from time to time; and at all times be fully liable for the breach of any of these Terms by a third party using your login details to access the Website and/or Services

however, you shall not: do anything likely to impair, interfere with or damage or cause harm or distress to any persons, or the network; do anything that will infringe any Intellectual Property Rights or other rights of Mondaq or any third party; or use the Website, Services and/or Content otherwise than in accordance with these Terms; use any trade marks or service marks of Mondaq or the Contributors, or do anything which may be seen to take unfair advantage of the reputation and goodwill of Mondaq or the Contributors, or the Website, Services and/or Content.

Mondaq reserves the right, in its sole discretion, to take any action that it deems necessary and appropriate in the event it considers that there is a breach or threatened breach of the Terms.

Mondaq’s Rights and Obligations

Unless otherwise expressly set out to the contrary, nothing in these Terms shall serve to transfer from Mondaq to you, any Intellectual Property Rights owned by and/or licensed to Mondaq and all rights, title and interest in and to such Intellectual Property Rights will remain exclusively with Mondaq and/or its licensors.

Mondaq shall use its reasonable endeavours to make the Website and Services available to you at all times, but we cannot guarantee an uninterrupted and fault free service.

Mondaq reserves the right to make changes to the services and/or the Website or part thereof, from time to time, and we may add, remove, modify and/or vary any elements of features and functionalities of the Website or the services.

Mondaq also reserves the right from time to time to monitor your Use of the Website and/or services.

Disclaimer

The Content is general information only. It is not intended to constitute legal advice or seek to be the complete and comprehensive statement of the law, nor is it intended to address your specific requirements or provide advice on which reliance should be placed. Mondaq and/or its Contributors and other suppliers make no representations about the suitability of the information contained in the Content for any purpose. All Content provided "as is" without warranty of any kind. Mondaq and/or its Contributors and other suppliers hereby exclude and disclaim all representations, warranties or guarantees with regard to the Content, including all implied warranties and conditions of merchantability, fitness for a particular purpose, title and non-infringement. To the maximum extent permitted by law, Mondaq expressly excludes all representations, warranties, obligations, and liabilities arising out of or in connection with all Content. In no event shall Mondaq and/or its respective suppliers be liable for any special, indirect or consequential damages or any damages whatsoever resulting from loss of use, data or profits, whether in an action of contract, negligence or other tortious action, arising out of or in connection with the use of the Content or performance of Mondaq’s Services.

General

Mondaq may alter or amend these Terms by amending them on the Website. By continuing to Use the Services and/or the Website after such amendment, you will be deemed to have accepted any amendment to these Terms.

These Terms shall be governed by and construed in accordance with the laws of England and Wales and you irrevocably submit to the exclusive jurisdiction of the courts of England and Wales to settle any dispute which may arise out of or in connection with these Terms. If you live outside the United Kingdom, English law shall apply only to the extent that English law shall not deprive you of any legal protection accorded in accordance with the law of the place where you are habitually resident ("Local Law"). In the event English law deprives you of any legal protection which is accorded to you under Local Law, then these terms shall be governed by Local Law and any dispute or claim arising out of or in connection with these Terms shall be subject to the non-exclusive jurisdiction of the courts where you are habitually resident.

You may print and keep a copy of these Terms, which form the entire agreement between you and Mondaq and supersede any other communications or advertising in respect of the Service and/or the Website.

No delay in exercising or non-exercise by you and/or Mondaq of any of its rights under or in connection with these Terms shall operate as a waiver or release of each of your or Mondaq’s right. Rather, any such waiver or release must be specifically granted in writing signed by the party granting it.

If any part of these Terms is held unenforceable, that part shall be enforced to the maximum extent permissible so as to give effect to the intent of the parties, and the Terms shall continue in full force and effect.

Mondaq shall not incur any liability to you on account of any loss or damage resulting from any delay or failure to perform all or any part of these Terms if such delay or failure is caused, in whole or in part, by events, occurrences, or causes beyond the control of Mondaq. Such events, occurrences or causes will include, without limitation, acts of God, strikes, lockouts, server and network failure, riots, acts of war, earthquakes, fire and explosions.

By clicking Register you state you have read and agree to our Terms and Conditions