Canada: Dépôt du projet de loi réformant les normes du travail du Québec

Le 20 mars 2018, l'Assemblée nationale a déposé le projet de loi n°176 intitulé Loi modifiant la Loi sur les normes du travail et d'autres dispositions législatives afin principalement de faciliter la conciliation famille-travail (ci-après le « projet de loi »).

Les grandes lignes du projet de loi

Comme son titre l'indique, le projet de loi modifie notamment la Loi sur les normes du travail1 (ci-après la « L.n.t. ») de manière à moderniser une structure presqu'inchangée depuis la dernière réforme en 2002. Toutes les entreprises ayant des employés au Québec, tant syndiqués que non syndiqués, sont susceptibles d'être concernées dans une certaine mesure par les changements.

Plus particulièrement, le projet de loi introduit ou modifie des dispositions fondamentales telles que celles relatives au salaire, la durée du travail, les jours fériés, les congés annuels payés, les absences pour cause de maladie, les absences et congés pour raisons familiales ou parentales, le harcèlement psychologique, les disparités de traitement, le placement de personnel et les travailleurs étrangers temporaires et les dispositions pénales.

Le présent article vise à effectuer un tour d'horizon des changements législatifs les plus significatifs pour les employeurs.

  1.  Salaire

Tout d'abord, le projet de loi prévoit qu'une agence de placement de personnel ne pourra pas accorder à ses salariés un taux de salaire inférieur à celui consenti aux salariés de l'entreprise cliente qui effectuent les mêmes tâches dans le même établissement.

  1. Durée du travail

En ce qui concerne la durée du travail, l'employeur et le salarié pourront convenir d'étaler les heures de travail sur une base autre qu'hebdomadaire sans obtenir l'autorisation de la Commission des normes, de l'équité, de la santé et de la sécurité du travail (ci-après la « Commission ») tel qu'il en est actuellement le cas (article 53 de la L.n.t.). Cependant, l'accord devra être d'une durée maximale de six mois, les heures devront être étalées sur une période maximale de quatre semaines et une semaine de travail ne pourra pas excéder plus de 10 heures la norme.

De plus, le projet de loi réduit à deux plutôt qu'à quatre le nombre d'heures supplémentaires que le salarié sera tenu d'accepter de faire et permettra au salarié de refuser de travailler lorsqu'il n'a pas été informé au moins cinq jours à l'avance qu'il devra travailler (article 59.0.1 de la L.n.t.).

  1. Jours fériés

D'après le projet de loi, un salarié aura droit à une indemnité non seulement lorsqu'il sera en congé annuel pendant un jour férié, mais également lorsqu'un tel jour ne coïncidera pas avec son horaire habituel de travail (article 64 de la L.n.t.).

  1. Congés annuels payés

Le projet de loi accélère l'acquisition de la troisième semaine de congé annuel en prévoyant qu'un salarié avec trois années de service continu y aura droit, alors qu'actuellement, la L.n.t. prévoit un minimum de cinq années de service continu pour avoir droit à cette troisième semaine (article 69 de la L.n.t.).

  1. Absences pour cause de maladie

Le projet de loi accorde deux journées de maladie rémunérées annuellement à un salarié qui justifie de trois mois de service continu (article 79.2 de la L.n.t.). Actuellement, la L.n.t. ne prévoit qu'une absence sans salaire.

  1. Absences et congés pour raisons familiales ou parentales

Le projet de loi prévoit que deux des dix journées par année accordées en cas d'absence pour remplir des obligations familiales seront rémunérées si le salarié justifie de trois mois de service continu (articles 79.7 et 79.16 de la L.n.t.). Ce changement est conforme aux normes à cet effet en Ontario, avec cependant une distinction. En effet, la Loi de 2000 sur les normes de l'emploi de l'Ontario prévoit aussi deux journées d'absence rémunérées et huit sans salaire, mais les salariés deviendront admissibles aux journées rémunérées seulement qu'après une semaine de service continu, ce qui est donc nettement plus court que ce que le projet de loi québécois prévoit.

Le projet de loi prévoit aussi que l'employeur pourra demander au salarié de lui fournir un document attestant les motifs de cette absence.

Il est à noter que l'employeur n'est pas tenu de rémunérer plus de deux journées au total en cas d'absence du travail en raison de maladie ou d'obligations familiales.

La durée de l'absence pour prendre soin d'un parent ou d'une personne pour laquelle le salarié agit comme proche aidant en raison d'une grave maladie ou d'un grave accident augmente de 12 à 16 semaines sur une période d'un an (article 79.8 de la L.n.t.). Lorsque ce parent ou cette personne sera un enfant mineur, la période d'absence sera de 36 semaines sur une période de 12 mois.

Par ailleurs, le projet de loi prévoit une absence pour prendre soin d'un parent autre qu'un enfant mineur ou d'une personne pour laquelle le salarié agit comme proche aidant en raison d'une maladie potentiellement mortelle qui est de 27 semaines sur 12 mois.

Une absence causée par la disparition d'un enfant mineur ou par le décès d'un père, d'une mère, d'un enfant majeur ou d'un conjoint par suicide augmente de 52 à 104 semaines (articles 79.10 et 79.11 de la L.n.t.). Le décès de l'enfant mineur entrainera, quant à lui, le droit à une absence pendant une période de 104 semaines. La période maximale d'absence pour ces absences sera de 104 semaines (article 79.15 de la L.n.t.).

À l'occasion d'un décès ou de funérailles, un salarié pourra s'absenter pendant deux journées plutôt qu'une sans réduction de salaire et pendant trois journées plutôt que quatre sans salaire (article 80 de la L.n.t.).

Deux des cinq journées accordées en cas d'absence à l'occasion de la naissance ou de l'adoption seront rémunérées pour tous les salariés, peu importe la durée de leur service continu avec l'employeur (article 81.1 de la L.n.t.).

  1. Harcèlement psychologique

Le projet de loi précise que la définition du harcèlement psychologique inclut les paroles, les actes et les gestes à caractère sexuel (article 81.18 de la L.n.t). De plus, parmi les moyens raisonnables que l'employeur devra prendre pour prévenir le harcèlement psychologique, le projet de loi ajoute que l'employeur devra adopter et rendre disponible aux salariés une politique de prévention du harcèlement psychologique et de traitement des plaintes (article 81.19 de la L.n.t.). La méthode exacte que devra privilégier l'employeur pour rendre la politique disponible n'est pas spécifiée par le projet de loi.

Dans un recours en cas de harcèlement psychologique, l'employeur devra aviser sans délai la Commission des droits de la personne et des droits de la jeunesse lorsque la plainte concernera une conduite à caractère sexuel (article 123.6 de la L.n.t.).

  1. Disparités de traitement

Le projet de loi ajoute une nouvelle interdiction quant à une distinction fondée uniquement sur une date d'embauche relativement à des régimes de retraite ou à d'autres avantages sociaux (article 87.1 de la L.n.t.). Cette nouvelle disposition fait suite à une décision de la Cour d'appel du Québec2 qui a établi que l'article 87.1 de la L.n.t. ne s'appliquait pas aux conditions de travail que constituent les avantages sociaux et le régime de retraite. Le législateur vient donc répondre à cette interprétation par l'introduction d'une disposition spécifique à cet effet. Le projet de loi tente de parer à l'injustice causée par la décision de la Cour d'appel.

Le projet de loi introduit également une nouvelle section sur les recours à l'encontre de certaines disparités de traitement. Un salarié qui croit être victime d'une disparité de traitement pourra adresser une plainte par écrit à la Commission dans les 90 jours de sa connaissance de la distinction qu'il souhaite contester.

  1. Placement de personnel et travailleurs étrangers temporaires

Le projet de loi adopte de nouvelles règles spécifiques aux agences de placement de personnel et aux agences de recrutement de travailleurs étrangers temporaires (ci-après les « agences »). En effet, les agences se verront obligées de détenir un permis délivré par la Commission. Une entreprise cliente sera prohibée de retenir en toute connaissance de cause les services d'une agence qui n'est pas titulaire d'un tel permis. Les agences et les entreprises clientes qui recourent aux services d'un salarié seront solidairement responsables des obligations pécuniaires envers ce salarié.

De plus, le projet de loi ajoute une disposition pénale qui prévoit une amende de 600 $ à 12 000 $ pour quiconque contrevient à ces obligations en matière de placement de personnel.

Le projet de loi prévoit aussi que l'employeur qui embauche un travailleur étranger temporaire devra informer sans délai la Commission de la date d'arrivée du travailleur, de la durée de son contrat et, si la date de son départ ne coïncide pas avec la fin de son contrat, de la date et des raisons de son départ. Notons que le projet de loi interdit aux employeurs d'exiger qu'un travailleur étranger lui confie la garde de documents personnels ou biens qui lui appartiennent.

  1. Dispositions pénales

L'administrateur ou le dirigeant sera présumé avoir commis l'infraction reprochée à la personne morale, la société ou l'association, à moins qu'il ne puisse démontrer qu'il a fait preuve de diligence raisonnable en prenant toutes les précautions nécessaires pour en prévenir la perpétration (article 142 de la L.n.t.). Actuellement, cette disposition prévoit que le dirigeant, l'administrateur, l'employé ou l'agent est réputé être partie à l'infraction si il a prescrit, autorisé, consenti ou acquiescé à l'accomplissement de l'infraction.

Conclusion

Ces changements proposés auront un effet considérable sur les coûts que les employeurs devront défrayer, notamment en ce qui a trait à l'accélération de l'acquisition des trois semaines de congé annuel et par l'ajout de journées de maladie et d'obligations familiales rémunérées. De plus, les indemnités compensatoires pour les salariés qui ne travaillent habituellement pas pendant un jour férié auront un impact quantifiable sur la masse salariale. La mise à jour des politiques et des manuels de l'employé engendreront également des coûts pour les employeurs, mais ces coûts préviendront les dépenses liées aux potentielles réclamations.

Bien que le projet n'ait pas encore été adopté, la date d'entrée en vigueur est prévue pour le 1er janvier 2019 relativement aux dispositions suivantes : la durée maximale du travail (article 59.01.1 de la L.n.t.), les congés annuels payés (article 69 L.n.t.), les absences pour cause de maladie (article 79.2 de la L.n.t.), les absences pour obligations familiales (article 79.7 de la L.n.t.), les absences à l'occasion d'un décès ou de funérailles (article 80 de la L.n.t.), les absences à l'occasion de la naissance ou de l'adoption (article 81.1 de la L.n.t.) et l'obligation d'adopter et de distribuer une politique de prévention du harcèlement (article 81.19 de la L.n.t.).

En ce qui a trait aux autres dispositions du projet de loi, la date d'entrée en vigueur demeure pour l'instant inconnue, mais devrait être annoncée sous peu, considérant l'imminence des élections provinciales. Il est hautement probable que le projet de loi soit adopté sans changements fondamentaux.

Footnotes

1  RLRQ, c N-1.1.

2  Syndicat des employées et employés professionnels et de bureau, section locale 574, SEPB, CTC-FTQ c. Groupe Pages jaunes Cie, 2015 QCCA 918.

About BLG

The content of this article is intended to provide a general guide to the subject matter. Specialist advice should be sought about your specific circumstances.

To print this article, all you need is to be registered on Mondaq.com.

Click to Login as an existing user or Register so you can print this article.

Authors
 
In association with
Related Topics
 
Related Articles
 
Related Video
Up-coming Events Search
Tools
Print
Font Size:
Translation
Channels
Mondaq on Twitter
 
Register for Access and our Free Biweekly Alert for
This service is completely free. Access 250,000 archived articles from 100+ countries and get a personalised email twice a week covering developments (and yes, our lawyers like to think you’ve read our Disclaimer).
 
Email Address
Company Name
Password
Confirm Password
Position
Mondaq Topics -- Select your Interests
 Accounting
 Anti-trust
 Commercial
 Compliance
 Consumer
 Criminal
 Employment
 Energy
 Environment
 Family
 Finance
 Government
 Healthcare
 Immigration
 Insolvency
 Insurance
 International
 IP
 Law Performance
 Law Practice
 Litigation
 Media & IT
 Privacy
 Real Estate
 Strategy
 Tax
 Technology
 Transport
 Wealth Mgt
Regions
Africa
Asia
Asia Pacific
Australasia
Canada
Caribbean
Europe
European Union
Latin America
Middle East
U.K.
United States
Worldwide Updates
Registration (you must scroll down to set your data preferences)

Mondaq Ltd requires you to register and provide information that personally identifies you, including your content preferences, for three primary purposes (full details of Mondaq’s use of your personal data can be found in our Privacy and Cookies Notice):

  • To allow you to personalize the Mondaq websites you are visiting to show content ("Content") relevant to your interests.
  • To enable features such as password reminder, news alerts, email a colleague, and linking from Mondaq (and its affiliate sites) to your website.
  • To produce demographic feedback for our content providers ("Contributors") who contribute Content for free for your use.

Mondaq hopes that our registered users will support us in maintaining our free to view business model by consenting to our use of your personal data as described below.

Mondaq has a "free to view" business model. Our services are paid for by Contributors in exchange for Mondaq providing them with access to information about who accesses their content. Once personal data is transferred to our Contributors they become a data controller of this personal data. They use it to measure the response that their articles are receiving, as a form of market research. They may also use it to provide Mondaq users with information about their products and services.

Details of each Contributor to which your personal data will be transferred is clearly stated within the Content that you access. For full details of how this Contributor will use your personal data, you should review the Contributor’s own Privacy Notice.

Please indicate your preference below:

Yes, I am happy to support Mondaq in maintaining its free to view business model by agreeing to allow Mondaq to share my personal data with Contributors whose Content I access
No, I do not want Mondaq to share my personal data with Contributors

Also please let us know whether you are happy to receive communications promoting products and services offered by Mondaq:

Yes, I am happy to received promotional communications from Mondaq
No, please do not send me promotional communications from Mondaq
Terms & Conditions

Mondaq.com (the Website) is owned and managed by Mondaq Ltd (Mondaq). Mondaq grants you a non-exclusive, revocable licence to access the Website and associated services, such as the Mondaq News Alerts (Services), subject to and in consideration of your compliance with the following terms and conditions of use (Terms). Your use of the Website and/or Services constitutes your agreement to the Terms. Mondaq may terminate your use of the Website and Services if you are in breach of these Terms or if Mondaq decides to terminate the licence granted hereunder for any reason whatsoever.

Use of www.mondaq.com

To Use Mondaq.com you must be: eighteen (18) years old or over; legally capable of entering into binding contracts; and not in any way prohibited by the applicable law to enter into these Terms in the jurisdiction which you are currently located.

You may use the Website as an unregistered user, however, you are required to register as a user if you wish to read the full text of the Content or to receive the Services.

You may not modify, publish, transmit, transfer or sell, reproduce, create derivative works from, distribute, perform, link, display, or in any way exploit any of the Content, in whole or in part, except as expressly permitted in these Terms or with the prior written consent of Mondaq. You may not use electronic or other means to extract details or information from the Content. Nor shall you extract information about users or Contributors in order to offer them any services or products.

In your use of the Website and/or Services you shall: comply with all applicable laws, regulations, directives and legislations which apply to your Use of the Website and/or Services in whatever country you are physically located including without limitation any and all consumer law, export control laws and regulations; provide to us true, correct and accurate information and promptly inform us in the event that any information that you have provided to us changes or becomes inaccurate; notify Mondaq immediately of any circumstances where you have reason to believe that any Intellectual Property Rights or any other rights of any third party may have been infringed; co-operate with reasonable security or other checks or requests for information made by Mondaq from time to time; and at all times be fully liable for the breach of any of these Terms by a third party using your login details to access the Website and/or Services

however, you shall not: do anything likely to impair, interfere with or damage or cause harm or distress to any persons, or the network; do anything that will infringe any Intellectual Property Rights or other rights of Mondaq or any third party; or use the Website, Services and/or Content otherwise than in accordance with these Terms; use any trade marks or service marks of Mondaq or the Contributors, or do anything which may be seen to take unfair advantage of the reputation and goodwill of Mondaq or the Contributors, or the Website, Services and/or Content.

Mondaq reserves the right, in its sole discretion, to take any action that it deems necessary and appropriate in the event it considers that there is a breach or threatened breach of the Terms.

Mondaq’s Rights and Obligations

Unless otherwise expressly set out to the contrary, nothing in these Terms shall serve to transfer from Mondaq to you, any Intellectual Property Rights owned by and/or licensed to Mondaq and all rights, title and interest in and to such Intellectual Property Rights will remain exclusively with Mondaq and/or its licensors.

Mondaq shall use its reasonable endeavours to make the Website and Services available to you at all times, but we cannot guarantee an uninterrupted and fault free service.

Mondaq reserves the right to make changes to the services and/or the Website or part thereof, from time to time, and we may add, remove, modify and/or vary any elements of features and functionalities of the Website or the services.

Mondaq also reserves the right from time to time to monitor your Use of the Website and/or services.

Disclaimer

The Content is general information only. It is not intended to constitute legal advice or seek to be the complete and comprehensive statement of the law, nor is it intended to address your specific requirements or provide advice on which reliance should be placed. Mondaq and/or its Contributors and other suppliers make no representations about the suitability of the information contained in the Content for any purpose. All Content provided "as is" without warranty of any kind. Mondaq and/or its Contributors and other suppliers hereby exclude and disclaim all representations, warranties or guarantees with regard to the Content, including all implied warranties and conditions of merchantability, fitness for a particular purpose, title and non-infringement. To the maximum extent permitted by law, Mondaq expressly excludes all representations, warranties, obligations, and liabilities arising out of or in connection with all Content. In no event shall Mondaq and/or its respective suppliers be liable for any special, indirect or consequential damages or any damages whatsoever resulting from loss of use, data or profits, whether in an action of contract, negligence or other tortious action, arising out of or in connection with the use of the Content or performance of Mondaq’s Services.

General

Mondaq may alter or amend these Terms by amending them on the Website. By continuing to Use the Services and/or the Website after such amendment, you will be deemed to have accepted any amendment to these Terms.

These Terms shall be governed by and construed in accordance with the laws of England and Wales and you irrevocably submit to the exclusive jurisdiction of the courts of England and Wales to settle any dispute which may arise out of or in connection with these Terms. If you live outside the United Kingdom, English law shall apply only to the extent that English law shall not deprive you of any legal protection accorded in accordance with the law of the place where you are habitually resident ("Local Law"). In the event English law deprives you of any legal protection which is accorded to you under Local Law, then these terms shall be governed by Local Law and any dispute or claim arising out of or in connection with these Terms shall be subject to the non-exclusive jurisdiction of the courts where you are habitually resident.

You may print and keep a copy of these Terms, which form the entire agreement between you and Mondaq and supersede any other communications or advertising in respect of the Service and/or the Website.

No delay in exercising or non-exercise by you and/or Mondaq of any of its rights under or in connection with these Terms shall operate as a waiver or release of each of your or Mondaq’s right. Rather, any such waiver or release must be specifically granted in writing signed by the party granting it.

If any part of these Terms is held unenforceable, that part shall be enforced to the maximum extent permissible so as to give effect to the intent of the parties, and the Terms shall continue in full force and effect.

Mondaq shall not incur any liability to you on account of any loss or damage resulting from any delay or failure to perform all or any part of these Terms if such delay or failure is caused, in whole or in part, by events, occurrences, or causes beyond the control of Mondaq. Such events, occurrences or causes will include, without limitation, acts of God, strikes, lockouts, server and network failure, riots, acts of war, earthquakes, fire and explosions.

By clicking Register you state you have read and agree to our Terms and Conditions