France: TMT Et Infrastructures, Droit Et Régulation En Afrique N° 1

Last Updated: 3 May 2016
Article by Rémy Fekete

Pourquoi une nouvelle newsletter et surtout pourquoi rajouter un nouvel email dans votre boîte lorsqu'on sait qu'il y avait en, 2015, 100 milliards de courriels d'affaires envoyés chaque jour et que les employés passent environ 13 heures par semaine sur leur messagerie électronique ? L'accès à l'information pertinente en matière juridique sur le continent africain reste un enjeu.

Par la multiplicité de ses missions sur le continent africain et ses interactions permanentes avec de nombreux gouvernements, notre équipe peut contribuer à l'information et la communication de l'actualité juridique du continent.

Nous ferons très court avec des brèves sur l'actualité du droit et de la régulation en Afrique, précédées d'un petit Edito. Celui-ci est déjà trop long.

GOUVERNEMENT/INSTITUTIONS

  • Soudan du Sud a fait son entrée dans la Communauté d'Afrique de l'Est  

L'Etat du Soudan du Sud a été admis en tant que sixième membre de la Communauté d'Afrique de l'Est ( East African Community , EAC), lors du 17 e sommet des chefs d'Etat qui s'est tenu le 2 Mars 2016 en Tanzanie. Le Soudan du Sud avait demandé à adhérer à la Communauté dès 2011 après son indépendance. Son adhésion doit contribuer à renforcer la coopération régionale et le développement d'infrastructures essentielles.

MÉDIAS/COMMUNICATION/PRESSE 

  •  En Afrique du Sud, l'accord permettant à MultiChoice de distribuer 2 chaînes TV de la SABC a été validé par les tribunaux

Le contrat, signé en 2013 entre MultiChoice, distributeur de télévision payante, et la South African Broadcasting Corporation (SABC), le groupe audiovisuel public, accordait au premier les droits de distribution sur 5 ans de 2 chaînes de la seconde, l'une étant dédiée à ses archives. Cet accord a été contesté devant les tribunaux, au motif qu'il emportait un changement de contrôle de la SABC, en particulier sur sa politique de diffusion et ses archives, et qu'il aurait dès lors dû faire l'objet d'un examen par les autorités de concurrence. Les juridictions ont toutefois considéré qu'il s'agissait d'un accord de fourniture de contenus. Cette décision a fait l'objet d'un appel.

  • Adoption d'une loi relative à l'accès à l'information en Tunisie  

Le projet de loi organique relative à au droit d'accès à l'information, présenté en 2014, a été adopté par l'Assemblée des représentants du peuple le 11 mars. La loi prévoit la publication et la communication de données publiques ainsi que leur réutilisation. Des exceptions sont prévues, notamment afin de préserver la sécurité et la défense nationales. Une Commission d'accès à l'information a été créée pour assurer le fonctionnement du dispositif.

  • Adoption d'une loi relative à l'accès à l'information au Togo 

Le projet de loi portant liberté d'accès à l'information et à la documentation publiques a été adopté le 10 mars. Le texte vise à encadrer la communication des informations détenues par l'administration et à en garantir l'accès. Il doit permettre la mise en Suvre d'une politique d' open data et promouvoir la réutilisation des données publiques. Ici encore, des exceptions sont prévues en matière de sécurité et défense nationales, de santé ou de vie privée.

INVESTISSEMENT

  • L'Angola et l'Algérie ont été retirés de la liste noire des pays à haut-risque en ce qui concerne le blanchiment d'argent

Le Groupe d'action financière (Gafi) a pris acte des actions des deux pays ces dernières années. Le Gafi a constaté que l'Algérie avait instauré un cadre juridique renforçant la lutte contre le blanchiment et que l'Angola avait également pris des dispositions de nature à remédier à certaines carences réglementaires, telles que la mis en place d'un régime d'autorisation des banques et d'une cellule de renseignement chargée de surveiller les opérations financières suspectes ou inhabituelles.

  • Le Kenya va bénéficier d'un programme d'aide du FMI de 1,5 milliard de dollars

Le FMI a approuvé un programme d'aide en faveur du Kenya, visant à soutenir la poursuite des réformes macroéconomiques et institutionnelles et à faire face aux éventuelles crises. Ce programme prend la forme de facilités de crédits à hauteur de 1,5 milliards USD à taux réduit accordées en vertu d'un accord de confirmation et d'une facilité de crédit de confirmation de deux ans.

TÉLÉCOMS

  •  Bénin: l'Etat envisage de confier des prérogatives de régulation du secteur des télécoms à la société Telsig

Il est envisagé de confier certaines missions de régulation relatives à la gestion du trafic aujourd'hui dévolues à l'ARCEP à la société Telsig par l'intermédiaire d'un contrat d'assistance de 5 ans. Ce contrat aurait notamment pour objet l'assistance pour l'évaluation du chiffre d'affaires des opérateurs, le suivi et la qualité de service des réseaux mobiles ainsi que le contrôle de la tarification des appels et des déclarations mensuelles d'appels et de SMS, la lutte contre la fraude sur le trafic international et enfin la gestion des litiges d'interconnexion.

  • Angola : le ministre des TIC exige des opérateurs télécoms l'extension de leurs services aux zones reculées

Lors de son allocution à la cérémonie d'inauguration de l'Institut d'Innovation et de Télécommunications d'Angola le 16 février 2016, le ministre a demandé aux opérateurs d'étendre leur couverture des zones reculées, d'améliorer leur qualité de service, ainsi que de réduire leurs tarifs. Ces demandes s'inscrivent dans une politique de développement de l'accès de la population.

  • Nigeria : mise aux enchères des fréquence 2,6 GHz

La Commission des communications du Nigeria (NCC) a annoncé la reprise de la procédure d'attribution de fréquences radioélectriques dans la bande 2,6 GHz pour les services mobiles. Après consultation des parties prenantes, il est prévu de mettre en vente 14 lots de fréquences de 2 x 5 MHz pour un prix de réserve de 16 millions USD par lot. Les candidats doivent soumettre leur dossier avant fin avril et les enchères doivent commencer en mai.

  • Côte d'Ivoire : l'ARTCI met fin à l'exploitation exclusive de la bande des 2,6 Ghz par MTN

L'Agence de régulation des télécommunications de Côte d'Ivoire (ARTCI) a demandé à MTN l'arrêt de l'exploitation de la bande d'ici la fin du mois de mars. Alors qu'elle était utilisée par MTN pour des services de Wimax et Wifi, il est prévu de réattribuer équitablement la bande aux services mobiles entre les différents opérateurs pour des services mobiles LTE.

  •  Maroc : conséquences du blocage de la VoIP par les opérateurs 

En janvier 2016, l'Agence nationale de réglementation des télécommunications avait décidé de suspendre la fourniture des services de téléphonie sur IP gratuits depuis les réseaux mobiles au motif qu'ils n'étaient pas conformes à la réglementation et opéraient sans autorisation et afin de préserver le secteur des télécoms. Cette suspension a été étendue aux réseaux fixes et Wifi début mars. La décision de l'ANRT doit faire l'objet d'un recours et une campagne de contestation menée par des utilisateurs a occasionné des pertes aux opérateurs sur leurs revenus publicitaires.

  • Tunisie : attribution des licences 4G

Les licences d'exploitation de réseaux 4G ont été attribuées à Tunisie Telecom, Ooredoo et Orange Tunisie pour un montant total de 211 millions d'euros. Elles sont accompagnées d'obligations de déploiement et de couverture du territoire et de qualité de service. Le processus d'attribution doit être finalisé et les prix des licences versés d'ici la fin du mois pour commencer la commercialisation.

  • Algérie : prolongation du délai de dépôt des offres pour les enchères 4G 

Le Ministère de la Poste et des Technologies de l'Information et de la Communication d'Algérie a annoncé le report de la date limite de dépôt des offres relatives à l'appel à la concurrence pour l'établissement et l'exploitation de réseaux publics de télécommunications mobiles de quatrième génération (4G) au 11 avril au lieu du 3 avril. La déclaration des attributaires provisoires des licences 4G est également reportée au 23 mai au lieu du 12 mai.

  • Niger : Mises en demeure multiples par l'ARTP

L'Autorité de régulation des télécommunications et de la poste a publié 7 mises en demeure en date du 4 mars adressées aux opérateurs. Celles-ci portent, d'une part, sur les modalités d'information des utilisateurs sur les tarifs pratiqués par les opérateurs et, d'autre part, sur les obligations incombant à ceux-ci au titre de leur cahier des charges, notamment le paiement de redevances et la qualité de service.

  • Sierra Leone : Sanction pécuniaire infligée à Airtel pour qualité de service insuffisante

La National Telecommunications Commission (NATCOM) de Sierra Leone a annoncé le 11 mars avoir infligé une sanction 1,2 millions USD à Airtel (SL) au regard de la faible qualité de service offerte aux utilisateurs. Une enquête a permis de constater que les niveaux et indicateurs de performance fixés par NATCOM n'étaient pas satisfaits.

  • Tanzanie : Retrait des licences octroyées à Augere Tanzania Limited

La Tanzania Communications Regulatory Authority (TCRA) a annoncé le retrait des licences dont bénéficiait Augere Tanzania Limited pour l'établissement d'un réseau national, l'utilisation de fréquences radioélectriques et la fourniture de services de télécommunications. Le retrait est fondé sur le non-respect des obligations fixées en matière de déploiement et de fourniture des services.

  • Tanzanie : Les opérateurs sanctionnés pour qualité de service insuffisante

Une procédure de notification de griefs avait été lancée en décembre 2015 à la suite de mesures de qualité de services voix et données. Après avoir entendu les opérateurs Airtel, Smart, Tigo, Vodacom et Zantel qui ont admis ne pas respecter les objectifs de qualité de service fixés par elle, la TCRA a prononcé des amendes à leur encontre allant de 12,5 à 27,5 millions TZS et les a enjoint de se conformer aux objectifs sous 6 mois.

  • Tunisie : Sanction d'Orange Tunisie pour non-respect des dispositions relatives à l'affichage des offres commerciales

L'Instance nationale des Télécommunications de Tunisie a enjoint à Orange Tunisie de retirer l'une de ses offres commerciales et lui a infligé une amende correspondant à 0,05 % de son chiffre d'affaires réalisé en 2014, soit environ 183 000 dinars. La décision est fondée sur le manque de transparence, de clarté et de lisibilité des offres commerciales d'Orange Tunisie et de leurs tarifs qui persistait après une première amende infligée le 22 avril 2015 à hauteur de 0,01 % de son chiffre d'affaires.

The content of this article is intended to provide a general guide to the subject matter. Specialist advice should be sought about your specific circumstances.

To print this article, all you need is to be registered on Mondaq.com.

Click to Login as an existing user or Register so you can print this article.

Authors
 
Some comments from our readers…
“The articles are extremely timely and highly applicable”
“I often find critical information not available elsewhere”
“As in-house counsel, Mondaq’s service is of great value”

Related Topics
 
Related Articles
 
Up-coming Events Search
Tools
Print
Font Size:
Translation
Channels
Mondaq on Twitter
 
Register for Access and our Free Biweekly Alert for
This service is completely free. Access 250,000 archived articles from 100+ countries and get a personalised email twice a week covering developments (and yes, our lawyers like to think you’ve read our Disclaimer).
 
Email Address
Company Name
Password
Confirm Password
Position
Mondaq Topics -- Select your Interests
 Accounting
 Anti-trust
 Commercial
 Compliance
 Consumer
 Criminal
 Employment
 Energy
 Environment
 Family
 Finance
 Government
 Healthcare
 Immigration
 Insolvency
 Insurance
 International
 IP
 Law Performance
 Law Practice
 Litigation
 Media & IT
 Privacy
 Real Estate
 Strategy
 Tax
 Technology
 Transport
 Wealth Mgt
Regions
Africa
Asia
Asia Pacific
Australasia
Canada
Caribbean
Europe
European Union
Latin America
Middle East
U.K.
United States
Worldwide Updates
Registration (you must scroll down to set your data preferences)

Mondaq Ltd requires you to register and provide information that personally identifies you, including your content preferences, for three primary purposes (full details of Mondaq’s use of your personal data can be found in our Privacy and Cookies Notice):

  • To allow you to personalize the Mondaq websites you are visiting to show content ("Content") relevant to your interests.
  • To enable features such as password reminder, news alerts, email a colleague, and linking from Mondaq (and its affiliate sites) to your website.
  • To produce demographic feedback for our content providers ("Contributors") who contribute Content for free for your use.

Mondaq hopes that our registered users will support us in maintaining our free to view business model by consenting to our use of your personal data as described below.

Mondaq has a "free to view" business model. Our services are paid for by Contributors in exchange for Mondaq providing them with access to information about who accesses their content. Once personal data is transferred to our Contributors they become a data controller of this personal data. They use it to measure the response that their articles are receiving, as a form of market research. They may also use it to provide Mondaq users with information about their products and services.

Details of each Contributor to which your personal data will be transferred is clearly stated within the Content that you access. For full details of how this Contributor will use your personal data, you should review the Contributor’s own Privacy Notice.

Please indicate your preference below:

Yes, I am happy to support Mondaq in maintaining its free to view business model by agreeing to allow Mondaq to share my personal data with Contributors whose Content I access
No, I do not want Mondaq to share my personal data with Contributors

Also please let us know whether you are happy to receive communications promoting products and services offered by Mondaq:

Yes, I am happy to received promotional communications from Mondaq
No, please do not send me promotional communications from Mondaq
Terms & Conditions

Mondaq.com (the Website) is owned and managed by Mondaq Ltd (Mondaq). Mondaq grants you a non-exclusive, revocable licence to access the Website and associated services, such as the Mondaq News Alerts (Services), subject to and in consideration of your compliance with the following terms and conditions of use (Terms). Your use of the Website and/or Services constitutes your agreement to the Terms. Mondaq may terminate your use of the Website and Services if you are in breach of these Terms or if Mondaq decides to terminate the licence granted hereunder for any reason whatsoever.

Use of www.mondaq.com

To Use Mondaq.com you must be: eighteen (18) years old or over; legally capable of entering into binding contracts; and not in any way prohibited by the applicable law to enter into these Terms in the jurisdiction which you are currently located.

You may use the Website as an unregistered user, however, you are required to register as a user if you wish to read the full text of the Content or to receive the Services.

You may not modify, publish, transmit, transfer or sell, reproduce, create derivative works from, distribute, perform, link, display, or in any way exploit any of the Content, in whole or in part, except as expressly permitted in these Terms or with the prior written consent of Mondaq. You may not use electronic or other means to extract details or information from the Content. Nor shall you extract information about users or Contributors in order to offer them any services or products.

In your use of the Website and/or Services you shall: comply with all applicable laws, regulations, directives and legislations which apply to your Use of the Website and/or Services in whatever country you are physically located including without limitation any and all consumer law, export control laws and regulations; provide to us true, correct and accurate information and promptly inform us in the event that any information that you have provided to us changes or becomes inaccurate; notify Mondaq immediately of any circumstances where you have reason to believe that any Intellectual Property Rights or any other rights of any third party may have been infringed; co-operate with reasonable security or other checks or requests for information made by Mondaq from time to time; and at all times be fully liable for the breach of any of these Terms by a third party using your login details to access the Website and/or Services

however, you shall not: do anything likely to impair, interfere with or damage or cause harm or distress to any persons, or the network; do anything that will infringe any Intellectual Property Rights or other rights of Mondaq or any third party; or use the Website, Services and/or Content otherwise than in accordance with these Terms; use any trade marks or service marks of Mondaq or the Contributors, or do anything which may be seen to take unfair advantage of the reputation and goodwill of Mondaq or the Contributors, or the Website, Services and/or Content.

Mondaq reserves the right, in its sole discretion, to take any action that it deems necessary and appropriate in the event it considers that there is a breach or threatened breach of the Terms.

Mondaq’s Rights and Obligations

Unless otherwise expressly set out to the contrary, nothing in these Terms shall serve to transfer from Mondaq to you, any Intellectual Property Rights owned by and/or licensed to Mondaq and all rights, title and interest in and to such Intellectual Property Rights will remain exclusively with Mondaq and/or its licensors.

Mondaq shall use its reasonable endeavours to make the Website and Services available to you at all times, but we cannot guarantee an uninterrupted and fault free service.

Mondaq reserves the right to make changes to the services and/or the Website or part thereof, from time to time, and we may add, remove, modify and/or vary any elements of features and functionalities of the Website or the services.

Mondaq also reserves the right from time to time to monitor your Use of the Website and/or services.

Disclaimer

The Content is general information only. It is not intended to constitute legal advice or seek to be the complete and comprehensive statement of the law, nor is it intended to address your specific requirements or provide advice on which reliance should be placed. Mondaq and/or its Contributors and other suppliers make no representations about the suitability of the information contained in the Content for any purpose. All Content provided "as is" without warranty of any kind. Mondaq and/or its Contributors and other suppliers hereby exclude and disclaim all representations, warranties or guarantees with regard to the Content, including all implied warranties and conditions of merchantability, fitness for a particular purpose, title and non-infringement. To the maximum extent permitted by law, Mondaq expressly excludes all representations, warranties, obligations, and liabilities arising out of or in connection with all Content. In no event shall Mondaq and/or its respective suppliers be liable for any special, indirect or consequential damages or any damages whatsoever resulting from loss of use, data or profits, whether in an action of contract, negligence or other tortious action, arising out of or in connection with the use of the Content or performance of Mondaq’s Services.

General

Mondaq may alter or amend these Terms by amending them on the Website. By continuing to Use the Services and/or the Website after such amendment, you will be deemed to have accepted any amendment to these Terms.

These Terms shall be governed by and construed in accordance with the laws of England and Wales and you irrevocably submit to the exclusive jurisdiction of the courts of England and Wales to settle any dispute which may arise out of or in connection with these Terms. If you live outside the United Kingdom, English law shall apply only to the extent that English law shall not deprive you of any legal protection accorded in accordance with the law of the place where you are habitually resident ("Local Law"). In the event English law deprives you of any legal protection which is accorded to you under Local Law, then these terms shall be governed by Local Law and any dispute or claim arising out of or in connection with these Terms shall be subject to the non-exclusive jurisdiction of the courts where you are habitually resident.

You may print and keep a copy of these Terms, which form the entire agreement between you and Mondaq and supersede any other communications or advertising in respect of the Service and/or the Website.

No delay in exercising or non-exercise by you and/or Mondaq of any of its rights under or in connection with these Terms shall operate as a waiver or release of each of your or Mondaq’s right. Rather, any such waiver or release must be specifically granted in writing signed by the party granting it.

If any part of these Terms is held unenforceable, that part shall be enforced to the maximum extent permissible so as to give effect to the intent of the parties, and the Terms shall continue in full force and effect.

Mondaq shall not incur any liability to you on account of any loss or damage resulting from any delay or failure to perform all or any part of these Terms if such delay or failure is caused, in whole or in part, by events, occurrences, or causes beyond the control of Mondaq. Such events, occurrences or causes will include, without limitation, acts of God, strikes, lockouts, server and network failure, riots, acts of war, earthquakes, fire and explosions.

By clicking Register you state you have read and agree to our Terms and Conditions