Canada: Le Gouvernement du Canada Répond à l'Examen de la LPRPDE par le Comité Permanent

Last Updated: February 7 2019
Article by Amanda Branch

Depuis février 2017, le comité permanent de l'accès à l'information, de la protection des renseignements personnels et de l'éthique de la Chambre des communes (le « Comité  ») passe en revue la Loi sur la protection des renseignements personnels et les documents électroniques (« LPRPDE  »). Plus tôt cette année, le comité a publié son rapport intitulé « Vers la protection de la vie privée dès la conception : « Examen de la Loi sur la protection des renseignements personnels et les documents électroniques » (le « Rapport  ») qui détaillait ses recommandations de révision de la législation. Le gouvernement du Canada a récemment répondu au rapport.

Rapport du comité

Au cours de l'année de revue, le comité a tenu de nombreuses rencontres publiques et entendu de nombreux intervenants, y compris le Commissaire de la protection de la vie privée du Canada, monsieur Daniel Therrien, qui a fait des recommandations au comité dans quatre grandes sous-catégories, à savoir le consentement, la réputation, les pouvoirs d'application du Commissariat à la protection de la vie privée du Canada (le « CPC  ») et la protection adéquate offerte par la LPRPDE.

Les recommandations de mise à jour de la LPRPDE sont fortement influencées par le Règlement général en matière de protection des données de l'Union européenne, (le « RGPD  ») qui est entré en vigueur en mai cette année. Parmi les 19 recommandations se trouvaient les suivantes : 

  • La protection des renseignements personnels, en particulier une fois affichés en ligne, car ils peuvent devenir permanents et avoir un effet dévastateur sur la réputation. À cette fin, le comité a recommandé que la LPRPDE comporte un mécanisme de droit à l'effacement qui, au minimum, offrirait aux jeunes le droit de faire retirer les renseignements affichés en ligne, soit par eux-mêmes soit par le biais de l'organisme;
  • La création d'un mécanisme donnant le droit de déréférencement (le processus qui permet de s'assurer que les renseignements ne figurent plus dans les résultats des moteurs de recherche), en particulier dans le cas des renseignements personnels affichés en ligne par une personne lorsqu'elle était mineure;
  • L'inclusion du droit à la portabilité des renseignements, permettant à la personne de transférer ses renseignements à un autre fournisseur de services afin qu'ils puissent être réutilisés;
  • L'importance de la « protection de la vie privée dès la conception » (qui encourage de mettre l'accent sur la protection de la vie privée dès l'étape de conception des services) et la recommandation de modifier la LPRPDE pour faire de la protection de la vie privée dès la conception un de ses principes fondamentaux.

Il y avait également plusieurs recommandations ayant trait au caractère adéquat du RGPD, dont la recommandation pour le gouvernement du Canada de collaborer avec ses homologues de l'UE en vue de déterminer quels changements, s'il y a lieu, doivent être apportés à la LPRPDE afin de s'assurer qu'elle conserve son caractère adéquat conformément au RGPD.

L'accent a été mis sur la question du consentement, y compris des recommandations que le consentement soit renforcé et précisé dans la mesure du possible afin de s'assurer que l'utilisateur donne un consentement valable et que le consentement positif soit la valeur par défaut pour toute utilisation des renseignements personnels à des fins secondaires. En reconnaissance du fait que les jeunes sont de grands utilisateurs de la technologie de l'information et constituent un groupe particulièrement vulnérable, le rapport a également encouragé le gouvernement du Canada à envisager d'appliquer des règles de consentement spécifiques aux mineurs ainsi que des règlements régissant la collecte, l'utilisation et la divulgation des renseignements personnels des mineurs.

Finalement, le rapport a recommandé que la LPRPDE soit modifiée pour donner des pouvoirs d'application au Commissaire de la protection de la vie privée du Canada, y compris le droit de rendre des ordonnances et d'imposer des amendes en cas de non-conformité. À l'heure actuelle, les instruments d'application dont dispose le Commissariat comprennent les divulgations faites dans l'intérêt public, les ententes de conformité et la possibilité de demander audience à la Cour fédérale; le Commissariat ne peut pas, par contre, rendre d'ordonnances ou imposer d'amendes. Plusieurs témoins ont soutenu ce pouvoir, remarquant qu'il sert à augmenter la conformité, en particulier parmi les petites et moyennes entreprises, et qu'il pourrait créer une jurisprudence qui serait bénéfique à ce secteur dans son ensemble. De façon semblable, le comité à recommandé que le Commissaire de la protection de la vie privée se voit accorder de vastes pouvoirs de vérification et d'enquête autonome. Ceci permettrait au Commissariat de se concentrer sur les domaines où il existe des menaces nouvelles et graves, dans le contexte de la nouvelle technologie en constante évolution, plutôt que de faire enquête sur chaque plainte. 

Réponse du gouvernement du Canada

Dans sa lettre de réponse, monsieur Navdeep Bains, ministre de l'Innovation, des Sciences et du Développement économique, a reconnu que la protection de la vie privée demeure une valeur et une préoccupation fondamentale pour les Canadiens et a signalé que le gouvernement du Canada partage le point de vue du Comité sur le fait qu'il est nécessaire d'apporter des changements au régime de protection de la vie privée au Canada. Le gouvernement envisage de faire participer les Canadiens dans le cadre d'une discussion à l'échelle nationale sur les données et les questions numériques, en vue d'explorer la façon dont le Canada peut mener et réussir dans une économie propulsée par les données et la numérisation tout en assurant le maintien du respect des droits individuels.

Le gouvernement du Canada s'est penché sur plusieurs des recommandations, groupées sous les quatre mêmes thèmes : le consentement, la réputation en ligne, le pouvoir d'application du Commissaire de la vie privée et les répercussions du RGPD de l'UE. 

Consentement

Le gouvernement partage l'avis du comité selon lequel le consentement doit demeurer un élément fondamental de la LPRPDE et que le régime de consentement doit être renforcé et précisé. Le gouvernement s'engage à maintenir l'approche fondée sur les principes de la LPRPDE et hésite à apporter des changements spécifiques à un secteur, tels que la recommandation du Comité d'élargir la portée de l'exception au consentement qui existe à l'heure actuelle relativement à la divulgation de renseignements personnels ayant trait à la prévention des activités reliées au crime financier.

Le gouvernement a déclaré que de récents incidents liés à l'utilisation involontaire de renseignements personnels provenant des médias sociaux soulignent le besoin d'étudier de façon approfondie les répercussions potentielles d'une redéfinition des renseignements « accessibles au public ». Le gouvernement reconnaît que la question est particulièrement critique en ce qui a trait aux renseignements personnels des mineurs, mais fait également mention des défis que constitue le fait d'appliquer des protections spécifiques aux mineurs dans la législation fédérale, en raison du fait que cela entraîne de façon inhérente la définition d'une personne mineure, qui est du ressort des provinces.

Réputation en ligne et respect de la vie privée

Le Commissariat a publié plus tôt cette année son Ébauche d'énoncé de position sur la réputation en ligne, et a soutenu que la LPRPDE contient déjà une protection semblable au droit à l'oubli européen, ou « droit d'effacer ». Dans son rapport, le comité recommandait que la LPRPDE comporte un mécanisme de droit d'effacement.

Dans sa réponse, le gouvernement reconnaît le travail du Commissariat; cependant, en raison des vastes répercussions potentielles du droit d'effacement et du droit de déréférencement dans de nombreux domaines, dont la liberté d'expression et le domaine public, et étant donné que la LPRPDE ne s'applique que dans les contextes commerciaux où interviennent des renseignements personnels, le gouvernement estime qu'il doit déterminer si la LPRPDE est le meilleur instrument juridique pour répondre à ces questions.

Pouvoirs d'application du Commissaire de la protection de la vie privée

Le gouvernement est d'accord avec le comité sur le fait qu'il est temps d'examiner la façon dont le modèle d'application de la LPRPDE peut être amélioré. Pour ce faire, le gouvernement doit étudier d'autres modèles d'application et de conformité et examiner les répercussions potentielles sur le mandat global du Commissariat, les principes de justice fondamentale et les risques à contrario qui sont associés à une augmentation des pouvoirs d'application.

Le gouvernement a l'intention d'étudier plus en détail toute la gamme d'options pour assurer la conformité à la LPRPDE.

Répercussion du RGPD

Le gouvernement a soutenu les recommandations du Comité en ce qui a trait au maintien de la protection adéquate offerte par le Canada. Les responsables travaillent en étroite collaboration avec la Commission européenne, avec une revue de la protection adéquate prévue d'ici 2020. Le gouvernement a signalé que l'UE avait opté pour la notion d'« équivalence essentielle » dans le RGPD pour examiner le degré de protection adéquate des régimes non-membres, plutôt qu'une comparaison point par point. Par conséquent, il n'est pas évident que la LPRPDE doive nécessairement refléter tous les droits et protections du RGPD pour maintenir sa cote de protection adéquate.

Conclusion

Le gouvernement fera participer les Canadiens dans le cadre d'une discussion sur la façon de faire du Canada une société plus avertie en matière de données, en mettant l'accent sur la façon dont les entreprises peuvent recueillir, utiliser et partager les renseignements personnels pour innover et être concurrentielles, tout en protégeant la vie privée. La réponse du gouvernement du Canada est une discussion intéressante sur les enjeux, mais ne permet pas d'obtenir une vue d'ensemble des points de vue du gouvernement. Il semble que le gouvernement du Canada donne priorité aux questions ayant trait à la réputation en ligne, aux pouvoirs d'application du Commissariat à la protection de la vie privée et au besoin pour le Canada de maintenir la protection adéquate avec l'arrivée du RGPD; cependant, il reste à voir quelles modifications, s'il y en a, seront apportées à la LPRPDE.

The content of this article is intended to provide a general guide to the subject matter. Specialist advice should be sought about your specific circumstances.

To print this article, all you need is to be registered on Mondaq.com.

Click to Login as an existing user or Register so you can print this article.

Authors
Amanda Branch
 
In association with
Related Topics
 
Related Articles
 
Related Video
Up-coming Events Search
Tools
Print
Font Size:
Translation
Channels
Mondaq on Twitter
 
Mondaq Sign Up
Gain free access to lawyers expertise from more than 250 countries.
 
Email Address
Company Name
Password
Confirm Password
Position
Industry
Mondaq Newsalert
Select Topics
Select Regions
Registration (you must scroll down to set your data preferences)

Mondaq Ltd requires you to register and provide information that personally identifies you, including your content preferences, for three primary purposes (full details of Mondaq’s use of your personal data can be found in our Privacy and Cookies Notice):

  • To allow you to personalize the Mondaq websites you are visiting to show content ("Content") relevant to your interests.
  • To enable features such as password reminder, news alerts, email a colleague, and linking from Mondaq (and its affiliate sites) to your website.
  • To produce demographic feedback for our content providers ("Contributors") who contribute Content for free for your use.

Mondaq hopes that our registered users will support us in maintaining our free to view business model by consenting to our use of your personal data as described below.

Mondaq has a "free to view" business model. Our services are paid for by Contributors in exchange for Mondaq providing them with access to information about who accesses their content. Once personal data is transferred to our Contributors they become a data controller of this personal data. They use it to measure the response that their articles are receiving, as a form of market research. They may also use it to provide Mondaq users with information about their products and services.

Details of each Contributor to which your personal data will be transferred is clearly stated within the Content that you access. For full details of how this Contributor will use your personal data, you should review the Contributor’s own Privacy Notice.

Please indicate your preference below:

Yes, I am happy to support Mondaq in maintaining its free to view business model by agreeing to allow Mondaq to share my personal data with Contributors whose Content I access
No, I do not want Mondaq to share my personal data with Contributors

Also please let us know whether you are happy to receive communications promoting products and services offered by Mondaq:

Yes, I am happy to received promotional communications from Mondaq
No, please do not send me promotional communications from Mondaq
Terms & Conditions

Mondaq.com (the Website) is owned and managed by Mondaq Ltd (Mondaq). Mondaq grants you a non-exclusive, revocable licence to access the Website and associated services, such as the Mondaq News Alerts (Services), subject to and in consideration of your compliance with the following terms and conditions of use (Terms). Your use of the Website and/or Services constitutes your agreement to the Terms. Mondaq may terminate your use of the Website and Services if you are in breach of these Terms or if Mondaq decides to terminate the licence granted hereunder for any reason whatsoever.

Use of www.mondaq.com

To Use Mondaq.com you must be: eighteen (18) years old or over; legally capable of entering into binding contracts; and not in any way prohibited by the applicable law to enter into these Terms in the jurisdiction which you are currently located.

You may use the Website as an unregistered user, however, you are required to register as a user if you wish to read the full text of the Content or to receive the Services.

You may not modify, publish, transmit, transfer or sell, reproduce, create derivative works from, distribute, perform, link, display, or in any way exploit any of the Content, in whole or in part, except as expressly permitted in these Terms or with the prior written consent of Mondaq. You may not use electronic or other means to extract details or information from the Content. Nor shall you extract information about users or Contributors in order to offer them any services or products.

In your use of the Website and/or Services you shall: comply with all applicable laws, regulations, directives and legislations which apply to your Use of the Website and/or Services in whatever country you are physically located including without limitation any and all consumer law, export control laws and regulations; provide to us true, correct and accurate information and promptly inform us in the event that any information that you have provided to us changes or becomes inaccurate; notify Mondaq immediately of any circumstances where you have reason to believe that any Intellectual Property Rights or any other rights of any third party may have been infringed; co-operate with reasonable security or other checks or requests for information made by Mondaq from time to time; and at all times be fully liable for the breach of any of these Terms by a third party using your login details to access the Website and/or Services

however, you shall not: do anything likely to impair, interfere with or damage or cause harm or distress to any persons, or the network; do anything that will infringe any Intellectual Property Rights or other rights of Mondaq or any third party; or use the Website, Services and/or Content otherwise than in accordance with these Terms; use any trade marks or service marks of Mondaq or the Contributors, or do anything which may be seen to take unfair advantage of the reputation and goodwill of Mondaq or the Contributors, or the Website, Services and/or Content.

Mondaq reserves the right, in its sole discretion, to take any action that it deems necessary and appropriate in the event it considers that there is a breach or threatened breach of the Terms.

Mondaq’s Rights and Obligations

Unless otherwise expressly set out to the contrary, nothing in these Terms shall serve to transfer from Mondaq to you, any Intellectual Property Rights owned by and/or licensed to Mondaq and all rights, title and interest in and to such Intellectual Property Rights will remain exclusively with Mondaq and/or its licensors.

Mondaq shall use its reasonable endeavours to make the Website and Services available to you at all times, but we cannot guarantee an uninterrupted and fault free service.

Mondaq reserves the right to make changes to the services and/or the Website or part thereof, from time to time, and we may add, remove, modify and/or vary any elements of features and functionalities of the Website or the services.

Mondaq also reserves the right from time to time to monitor your Use of the Website and/or services.

Disclaimer

The Content is general information only. It is not intended to constitute legal advice or seek to be the complete and comprehensive statement of the law, nor is it intended to address your specific requirements or provide advice on which reliance should be placed. Mondaq and/or its Contributors and other suppliers make no representations about the suitability of the information contained in the Content for any purpose. All Content provided "as is" without warranty of any kind. Mondaq and/or its Contributors and other suppliers hereby exclude and disclaim all representations, warranties or guarantees with regard to the Content, including all implied warranties and conditions of merchantability, fitness for a particular purpose, title and non-infringement. To the maximum extent permitted by law, Mondaq expressly excludes all representations, warranties, obligations, and liabilities arising out of or in connection with all Content. In no event shall Mondaq and/or its respective suppliers be liable for any special, indirect or consequential damages or any damages whatsoever resulting from loss of use, data or profits, whether in an action of contract, negligence or other tortious action, arising out of or in connection with the use of the Content or performance of Mondaq’s Services.

General

Mondaq may alter or amend these Terms by amending them on the Website. By continuing to Use the Services and/or the Website after such amendment, you will be deemed to have accepted any amendment to these Terms.

These Terms shall be governed by and construed in accordance with the laws of England and Wales and you irrevocably submit to the exclusive jurisdiction of the courts of England and Wales to settle any dispute which may arise out of or in connection with these Terms. If you live outside the United Kingdom, English law shall apply only to the extent that English law shall not deprive you of any legal protection accorded in accordance with the law of the place where you are habitually resident ("Local Law"). In the event English law deprives you of any legal protection which is accorded to you under Local Law, then these terms shall be governed by Local Law and any dispute or claim arising out of or in connection with these Terms shall be subject to the non-exclusive jurisdiction of the courts where you are habitually resident.

You may print and keep a copy of these Terms, which form the entire agreement between you and Mondaq and supersede any other communications or advertising in respect of the Service and/or the Website.

No delay in exercising or non-exercise by you and/or Mondaq of any of its rights under or in connection with these Terms shall operate as a waiver or release of each of your or Mondaq’s right. Rather, any such waiver or release must be specifically granted in writing signed by the party granting it.

If any part of these Terms is held unenforceable, that part shall be enforced to the maximum extent permissible so as to give effect to the intent of the parties, and the Terms shall continue in full force and effect.

Mondaq shall not incur any liability to you on account of any loss or damage resulting from any delay or failure to perform all or any part of these Terms if such delay or failure is caused, in whole or in part, by events, occurrences, or causes beyond the control of Mondaq. Such events, occurrences or causes will include, without limitation, acts of God, strikes, lockouts, server and network failure, riots, acts of war, earthquakes, fire and explosions.

By clicking Register you state you have read and agree to our Terms and Conditions