Canada: Gestion des risques liés aux régimes de retraite : les risques financiers

La gestion des risques liés aux régimes de retraite est un sujet dont les promoteurs et les administrateurs de régimes ont beaucoup discuté ces dernières années, particulièrement après l'effondrement du marché de 2008.

Notre groupe Régimes de retraite et avantages sociaux assiste ses clients au sujet des différents risques inhérents à leurs régimes de retraite. Le groupe publiera une série de textes qui abordent les principaux risques, les stratégies pour les atténuer, voire les éliminer, et les facteurs qu'un employeur doit prendre en considération pour choisir une stratégie plutôt qu'une autre.

Les présentes Actualités juridiques traitent des risques financiers, et celles des prochains mois aborderont les sujets suivants :

  • Les risques liés aux placements
  • Les risques liés à l'administration
  • Les risques liés au litige
  • Les risques liés à la restructuration ou à la terminaison d'un régime de retraite

La plupart de ces risques se posent tant pour les régimes de retraite à cotisations déterminées que pour ceux à prestations déterminées, bien que certains s'appliquent davantage à un type de régime qu'à l'autre.

Risques financiers

Les risques financiers ont trait à ce qu'il en coûte pour offrir un régime de retraite. Il existe deux grandes catégories de coûts : le coût du financement des prestations et celui associé à la gestion du régime. Les présentes Actualités juridiques traitent du coût relatif au financement des prestations puisque les risques qui y sont associés sont beaucoup plus importants que ceux qui sont liés à l'administration.

En raison de la nature même d'un régime de retraite à prestations déterminées (PD), les risques liés au financement des prestations concernent davantage ce type de régime que les régimes à cotisations déterminées (CD). Ces risques découlent de divers facteurs, notamment les fluctuations du marché, la baisse des taux d'intérêt, l'accroissement de la longévité des membres du régime et l'augmentation des coûts associés aux rentes.

Considérations générales

On peut gérer les risques relatifs au financement de plusieurs façons, selon les particularités du régime et de l'employeur. Certaines des stratégies de gestion des risques dont il est question ci après (p. ex., la terminaison d'un régime, la fermeture ou le gel d'un régime, des changements au type de régime ou à la formule de calcul des prestations et/ou des cotisations, la fusion de régimes ou le recours à des lettres de crédit) sont les possibilités qui s'offrent au promoteur d'un régime, tandis que les stratégies liées aux achats de rentes, aux contrats de couverture du risque de longévité et aux placements axés sur le passif sont celles qui s'offrent à l'administrateur de régime. Dans la plupart des cas, l'employeur est à la fois le promoteur et l'administrateur du régime.

L'employeur, en tant qu'administrateur de régime, est assujetti à des obligations fiduciaires et à une obligation de prudence en ce qui concerne le choix d'une stratégie appropriée et la mise en Suvre connexe. Comme promoteur, l'employeur jouit d'une souplesse considérable pour ce qui est d'adopter une stratégie de gestion des risques. En revanche, il doit garder en tête les obligations fiduciaires qui lui incombent en sa qualité d'administrateur de régime afin que, s'il y a conflit d'intérêts entre son rôle de promoteur et son rôle d'administrateur, ce conflit ne soit pas ignoré, mais géré comme il se doit dans les circonstances (c'est-à-dire en tenant les membres informés).

Un contrôle diligent en bonne et due forme doit être réalisé afin de déterminer la stratégie à adopter et de la mettre en Suvre. La pertinence et l'importance de certains critères varient selon les options. Voici quelques-uns des principaux facteurs à considérer :

  • En vertu de la législation sur les normes relatives aux régimes de retraite, il est interdit de réduire les prestations accumulées. La stratégie choisie ne doit pas donner lieu à une diminution des prestations accumulées et les modifications apportées au régime dans le cadre de la mise en Suvre de la stratégie doivent être prévues avec soin afin d'éviter cette réduction non intentionnelle qui rendrait nulles les modifications.
  • La législation sur les normes relatives aux régimes de retraite prévoit des exigences qui s'appliquent à certaines des stratégies. Il est parfois difficile de se conformer à ces exigences en raison des particularités propres à un régime.
  • Les contrats de travail ou les conventions collectives peuvent présenter des contraintes.
  • Il peut y avoir un risque d'allégations de congédiement déguisé si la stratégie comporte des changements à la conception du régime ou s'il est prévu que le régime sera fermé puisque, ce faisant, l'employeur change de façon unilatérale une modalité du contrat d'emploi.
  • Pour garantir une mise en Suvre réussie de la plupart des stratégies de même que pour réduire le risque de réclamations de la part d'employés, les communications avec ces derniers sont essentielles.

Stratégies

1. Terminaison d'un régime

Une mesure draconienne pour en finir avec le risque de financement ou de cotisation est de procéder à la terminaison du régime de retraite. Cette étape élimine le risque futur lié au financement supplémentaire de prestations accumulées en vertu du régime (qu'il s'agisse de PD ou de CD).

Toutefois, en ce qui concerne un régime à PD, si les actifs ne suffisent pas au paiement des prestations accumulées, l'employeur est tenu de financer le déficit pendant un certain temps. Dans certains territoires, des prestations additionnelles doivent être versées lorsqu'il y a terminaison de régime (par exemple, les prestations « réputées » en Ontario), ce qui ajoute au financement requis. En cas de surplus, celui-ci doit être géré. La distribution du surplus à l'employeur doit faire l'objet d'une approbation réglementaire, ce qui peut s'avérer long et coûteux.

La terminaison d'un régime entraîne également des coûts administratifs immédiats.

2. Fermeture ou gel d'un régime

Cette solution de gestion des risques a connu une grande popularité auprès des employeurs au cours des dernières années.

Lorsqu'un régime (à PD ou à CD) fait l'objet d'une fermeture, aucun nouveau membre n'est admis au sein du régime de retraite. Cette option peut prendre différentes formes. Si le changement ne touche que les nouveaux employés, il peut être apporté au moyen de simples modifications prospectives au régime. Certains régimes de retraite prévoient une période d'admissibilité en tant que membre ou permettent la participation volontaire. Si la fermeture du régime s'applique aux employés existants qui ne sont pas membres du régime (de sorte qu'ils ne peuvent plus participer au régime), le processus est plus compliqué. Dans ce cas, certains éléments doivent alors être pris en compte, notamment par le biais de clauses dites « grand-père » afin de protéger certains acquis.

Le gel d'un régime s'entend de l'arrêt, à compter d'une date prospective, de l'accumulation des prestations de retraite. Cette option s'applique aux régimes à PD. Le gel peut prendre deux formes : le gel « partiel » (c.-à-d. que seule l'accumulation des gains ouvrant droit à pension cesse) et le gel « total » (c.-à-d. que ni les gains ouvrant droit à pension, ni l'augmentation future des gains ne s'accumulent et ne sont pris en compte dans la formule de calcul des prestations). Il a été soulevé, dans la jurisprudence, que dans certains territoires, il n'est peut-être pas légal de procéder à un gel total, et la possibilité d'y avoir recours peut être tributaire des termes relatifs au régime utilisés dans la formule de calcul des prestations. Il faut donc user d'extrême prudence si on envisage un gel total. Le gel d'un régime est mis en Suvre au moyen de modifications qui sont considérées comme défavorables dans certains territoires, notamment en Ontario, en vertu de la législation sur les normes relatives aux régimes de retraite, qui exige que les membres reçoivent un préavis à ce sujet. Cette exigence de la loi doit être prise en compte lorsque vient le moment de déterminer les communications aux employés.

3. Changement de type de régime

Aux termes de cette option, l'employeur change le modèle d'un régime à PD pour un autre comme un régime hybride à PD/CD, un régime à CD ou un régime de retraite conjoint, à prestation cible ou à risque partagé. Selon ces modèles de régime, soit les risques sont transférés aux participants (p. ex., un régime de retraite à CD dans le cadre duquel les membres assument le risque lié aux placements), soit les risques liés au financement sont partagés avec les membres du régime (par ex., un régime de retraite conjoint qui exige que ses membres cotisent au titre du passif actuariel et du déficit de solvabilité, ou un régime à prestation cible qui permet la réduction de la rente constituée si les fonds de la caisse de retraite sont insuffisants pour permettre le paiement de la rente).

Ces options sont assorties d'exigences complexes et détaillées qui sont prévues par la loi et la réglementation, et, dans certains territoires, l'aval des membres est requis. De plus, certains de ces modèles de régime ne sont pas encore offerts dans tous les territoires (p. ex., les régimes à risque partagé ne sont offerts qu'au Nouveau-Brunswick).

4. Modification de la formule de calcul des prestations et/ou des cotisations

On peut aussi atténuer les risques liés au financement ou aux cotisations en mettant fin aux prestations accessoires, comme l'indexation ou la subvention des prestations de retraite anticipée, en appliquant une réduction à la formule de calcul des prestations (dans le cas d'un régime à PD), en imposant des cotisations obligatoires aux membres, en augmentant le taux de cotisation des membres ou en réduisant les taux de cotisation de l'employeur (plutôt dans le cas d'un régime à CD), sur une base prospective.

Certaines lois sur les normes relatives aux régimes de retraite peuvent comporter des restrictions quant à la possibilité de modifier une formule de calcul des prestations ou des cotisations, par exemple des restrictions pour ce qui est de mettre fin à l'indexation ou la restriction que représente la règle de 50 % dans le cas d'un régime à PD.

5. Transfert de risque

Une autre possibilité consiste, pour l'employeur, à transférer le risque de financement. Cette option a gagné en popularité au cours des dernières années, d'abord au Royaume-Uni et aux États-Unis, puis plus récemment au Canada.

Le risque peut généralement être « transféré » à une compagnie d'assurance au moyen de l'achat de rentes sans rachat des engagements ou de la conclusion des contrats de couverture du risque de longévité avec l'administrateur du régime.

Une rente sans rachat des engagements est une police d'assurance détenue à titre de placement par une caisse de retraite, payée en une seule prime. Une fois la prime payée, la compagnie d'assurance est contractuellement tenue de financer les prestations. Toutefois, aux termes de cette option, le régime conserve la responsabilité du paiement des prestations et l'employeur demeure tenu de financer les prestations en vertu de la législation sur les normes relatives aux régimes de retraite. En d'autres mots, si la compagnie d'assurance devient insolvable, le financement des prestations incombe à l'employeur. Ce placement, de par sa nature, doit être autorisé aux termes de l'énoncé des politiques et des procédures de placement du régime et il doit être conforme aux règles de placement qui s'appliquent aux caisses de retraite. Par ailleurs, l'administrateur du régime doit évaluer le risque de placement que représente la rente sans rachat des engagements.

Une rente avec rachat des engagements est une police d'assurance aux termes de laquelle l'obligation de payer des prestations est « transférée » à la compagnie d'assurance moyennant le paiement d'une seule prime. Ce genre de rente est généralement utilisé dans le cadre de la liquidation d'un régime de retraite. Une rente avec rachat des engagements ne décharge pas nécessairement l'employeur de son obligation de financer les prestations dans tous les territoires canadiens.

Les contrats de couverture du risque de longévité visent à atténuer, pour les régimes de retraite, les risques liés à l'augmentation des coûts imputable à la longévité des rentiers. Aux termes d'un tel arrangement, l'administrateur du régime de retraite procède à des versements périodiques prédéfinis réguliers en échange de quoi le co-contractant convient de faire des paiements variables réguliers en faveur du régime. Par conséquent, les sorties de fonds du régime sont plus facilement prévisibles pendant la durée du contrat de couverture. Néanmoins, le régime conserve la responsabilité ultime du paiement des prestations. Autrement dit, le fardeau du financement des prestations continue d'incomber à l'employeur.

Selon toute vraisemblance, les options de transfert des risques dans le domaine des régimes de retraite deviendront de plus en plus populaires. En prévision de cette hausse de popularité, certaines autorités de réglementation des régimes de retraite ont publié des lignes directrices et des politiques sur les responsabilités qui incombent aux administrateurs de régime qui concluent des ententes visant de telles options.

6. Autres possibilités

Des employeurs ont eu recours à d'autres options.

Fusion de régimes. Lorsqu'un employeur a un régime à PD qui affiche un important surplus et un autre qui montre un déficit de capitalisation ou de solvabilité, ou s'il possède également un régime à CD, il peut fusionner le régime à PD en situation de surplus et celui qui connaît un problème de financement ou le régime à CD afin de créer un seul régime, de manière à ce que le surplus finance le régime fusionné. Ce faisant, les anciens régimes deviennent des composantes différentes d'un seul et même régime au terme de la fusion. La fusion doit être approuvée par l'autorité de réglementation des régimes de retraite compétente. Ce processus peut se révéler long et ardu, particulièrement si les régimes sont enregistrés ou si leurs membres proviennent de plusieurs provinces. Avant d'entreprendre ce processus, on doit examiner les documents relatifs au régime (courants et historiques) pour déterminer si des dispositions interdisent la fusion des régimes de retraite en une seule caisse ou limitent les possibilités d'interfinancement.

Placements axés sur le passif. Dans le cadre de cette stratégie, l'administrateur d'un régime configure les placements de la caisse de retraite de façon à gérer le passif du régime. Traditionnellement, il s'agit de l'une des stratégies de gestion du risque lié aux régimes de retraite les plus populaires.

Lettres de crédit. La plupart des lois canadiennes sur les normes relatives aux régimes de retraite autorisent les employeurs à recourir à des lettres de crédit pour financer le déficit de solvabilité d'un régime de retraite. La législation prévoit un régime législatif auquel l'employeur doit se conformer pour pouvoir utiliser une lettre de crédit. Cette stratégie n'élimine pas le risque de financement, ni ne le réduit, mais elle fait en sorte que les fonds n'ont pas à rester immobilisés dans le régime de retraite, puisqu'on présume que le déficit de solvabilité ne reflète pas les besoins à long terme du régime en matière de financement.

About BLG

The content of this article is intended to provide a general guide to the subject matter. Specialist advice should be sought about your specific circumstances.

To print this article, all you need is to be registered on Mondaq.com.

Click to Login as an existing user or Register so you can print this article.

Authors
 
In association with
Related Topics
 
Related Articles
 
Related Video
Up-coming Events Search
Tools
Print
Font Size:
Translation
Channels
Mondaq on Twitter
 
Register for Access and our Free Biweekly Alert for
This service is completely free. Access 250,000 archived articles from 100+ countries and get a personalised email twice a week covering developments (and yes, our lawyers like to think you’ve read our Disclaimer).
 
Email Address
Company Name
Password
Confirm Password
Position
Mondaq Topics -- Select your Interests
 Accounting
 Anti-trust
 Commercial
 Compliance
 Consumer
 Criminal
 Employment
 Energy
 Environment
 Family
 Finance
 Government
 Healthcare
 Immigration
 Insolvency
 Insurance
 International
 IP
 Law Performance
 Law Practice
 Litigation
 Media & IT
 Privacy
 Real Estate
 Strategy
 Tax
 Technology
 Transport
 Wealth Mgt
Regions
Africa
Asia
Asia Pacific
Australasia
Canada
Caribbean
Europe
European Union
Latin America
Middle East
U.K.
United States
Worldwide Updates
Registration (you must scroll down to set your data preferences)

Mondaq Ltd requires you to register and provide information that personally identifies you, including your content preferences, for three primary purposes (full details of Mondaq’s use of your personal data can be found in our Privacy and Cookies Notice):

  • To allow you to personalize the Mondaq websites you are visiting to show content ("Content") relevant to your interests.
  • To enable features such as password reminder, news alerts, email a colleague, and linking from Mondaq (and its affiliate sites) to your website.
  • To produce demographic feedback for our content providers ("Contributors") who contribute Content for free for your use.

Mondaq hopes that our registered users will support us in maintaining our free to view business model by consenting to our use of your personal data as described below.

Mondaq has a "free to view" business model. Our services are paid for by Contributors in exchange for Mondaq providing them with access to information about who accesses their content. Once personal data is transferred to our Contributors they become a data controller of this personal data. They use it to measure the response that their articles are receiving, as a form of market research. They may also use it to provide Mondaq users with information about their products and services.

Details of each Contributor to which your personal data will be transferred is clearly stated within the Content that you access. For full details of how this Contributor will use your personal data, you should review the Contributor’s own Privacy Notice.

Please indicate your preference below:

Yes, I am happy to support Mondaq in maintaining its free to view business model by agreeing to allow Mondaq to share my personal data with Contributors whose Content I access
No, I do not want Mondaq to share my personal data with Contributors

Also please let us know whether you are happy to receive communications promoting products and services offered by Mondaq:

Yes, I am happy to received promotional communications from Mondaq
No, please do not send me promotional communications from Mondaq
Terms & Conditions

Mondaq.com (the Website) is owned and managed by Mondaq Ltd (Mondaq). Mondaq grants you a non-exclusive, revocable licence to access the Website and associated services, such as the Mondaq News Alerts (Services), subject to and in consideration of your compliance with the following terms and conditions of use (Terms). Your use of the Website and/or Services constitutes your agreement to the Terms. Mondaq may terminate your use of the Website and Services if you are in breach of these Terms or if Mondaq decides to terminate the licence granted hereunder for any reason whatsoever.

Use of www.mondaq.com

To Use Mondaq.com you must be: eighteen (18) years old or over; legally capable of entering into binding contracts; and not in any way prohibited by the applicable law to enter into these Terms in the jurisdiction which you are currently located.

You may use the Website as an unregistered user, however, you are required to register as a user if you wish to read the full text of the Content or to receive the Services.

You may not modify, publish, transmit, transfer or sell, reproduce, create derivative works from, distribute, perform, link, display, or in any way exploit any of the Content, in whole or in part, except as expressly permitted in these Terms or with the prior written consent of Mondaq. You may not use electronic or other means to extract details or information from the Content. Nor shall you extract information about users or Contributors in order to offer them any services or products.

In your use of the Website and/or Services you shall: comply with all applicable laws, regulations, directives and legislations which apply to your Use of the Website and/or Services in whatever country you are physically located including without limitation any and all consumer law, export control laws and regulations; provide to us true, correct and accurate information and promptly inform us in the event that any information that you have provided to us changes or becomes inaccurate; notify Mondaq immediately of any circumstances where you have reason to believe that any Intellectual Property Rights or any other rights of any third party may have been infringed; co-operate with reasonable security or other checks or requests for information made by Mondaq from time to time; and at all times be fully liable for the breach of any of these Terms by a third party using your login details to access the Website and/or Services

however, you shall not: do anything likely to impair, interfere with or damage or cause harm or distress to any persons, or the network; do anything that will infringe any Intellectual Property Rights or other rights of Mondaq or any third party; or use the Website, Services and/or Content otherwise than in accordance with these Terms; use any trade marks or service marks of Mondaq or the Contributors, or do anything which may be seen to take unfair advantage of the reputation and goodwill of Mondaq or the Contributors, or the Website, Services and/or Content.

Mondaq reserves the right, in its sole discretion, to take any action that it deems necessary and appropriate in the event it considers that there is a breach or threatened breach of the Terms.

Mondaq’s Rights and Obligations

Unless otherwise expressly set out to the contrary, nothing in these Terms shall serve to transfer from Mondaq to you, any Intellectual Property Rights owned by and/or licensed to Mondaq and all rights, title and interest in and to such Intellectual Property Rights will remain exclusively with Mondaq and/or its licensors.

Mondaq shall use its reasonable endeavours to make the Website and Services available to you at all times, but we cannot guarantee an uninterrupted and fault free service.

Mondaq reserves the right to make changes to the services and/or the Website or part thereof, from time to time, and we may add, remove, modify and/or vary any elements of features and functionalities of the Website or the services.

Mondaq also reserves the right from time to time to monitor your Use of the Website and/or services.

Disclaimer

The Content is general information only. It is not intended to constitute legal advice or seek to be the complete and comprehensive statement of the law, nor is it intended to address your specific requirements or provide advice on which reliance should be placed. Mondaq and/or its Contributors and other suppliers make no representations about the suitability of the information contained in the Content for any purpose. All Content provided "as is" without warranty of any kind. Mondaq and/or its Contributors and other suppliers hereby exclude and disclaim all representations, warranties or guarantees with regard to the Content, including all implied warranties and conditions of merchantability, fitness for a particular purpose, title and non-infringement. To the maximum extent permitted by law, Mondaq expressly excludes all representations, warranties, obligations, and liabilities arising out of or in connection with all Content. In no event shall Mondaq and/or its respective suppliers be liable for any special, indirect or consequential damages or any damages whatsoever resulting from loss of use, data or profits, whether in an action of contract, negligence or other tortious action, arising out of or in connection with the use of the Content or performance of Mondaq’s Services.

General

Mondaq may alter or amend these Terms by amending them on the Website. By continuing to Use the Services and/or the Website after such amendment, you will be deemed to have accepted any amendment to these Terms.

These Terms shall be governed by and construed in accordance with the laws of England and Wales and you irrevocably submit to the exclusive jurisdiction of the courts of England and Wales to settle any dispute which may arise out of or in connection with these Terms. If you live outside the United Kingdom, English law shall apply only to the extent that English law shall not deprive you of any legal protection accorded in accordance with the law of the place where you are habitually resident ("Local Law"). In the event English law deprives you of any legal protection which is accorded to you under Local Law, then these terms shall be governed by Local Law and any dispute or claim arising out of or in connection with these Terms shall be subject to the non-exclusive jurisdiction of the courts where you are habitually resident.

You may print and keep a copy of these Terms, which form the entire agreement between you and Mondaq and supersede any other communications or advertising in respect of the Service and/or the Website.

No delay in exercising or non-exercise by you and/or Mondaq of any of its rights under or in connection with these Terms shall operate as a waiver or release of each of your or Mondaq’s right. Rather, any such waiver or release must be specifically granted in writing signed by the party granting it.

If any part of these Terms is held unenforceable, that part shall be enforced to the maximum extent permissible so as to give effect to the intent of the parties, and the Terms shall continue in full force and effect.

Mondaq shall not incur any liability to you on account of any loss or damage resulting from any delay or failure to perform all or any part of these Terms if such delay or failure is caused, in whole or in part, by events, occurrences, or causes beyond the control of Mondaq. Such events, occurrences or causes will include, without limitation, acts of God, strikes, lockouts, server and network failure, riots, acts of war, earthquakes, fire and explosions.

By clicking Register you state you have read and agree to our Terms and Conditions