Canada: La Double Constitution De Sociétés Au Delaware Et Au Canada Pour Les Entreprises Technologiques Canadiennes En Démarrage

Last Updated: June 14 2016
Article by Greg P. Shannon

Les entreprises canadiennes en démarrage, notamment celles du secteur des technologies de l'information (applications mobiles, logiciels et autres technologies de l'information), peuvent profiter de certains avantages, entre autres des avantages fiscaux rattachés à l'exploitation à la fois d'une société établie au Canada et d'une société établie aux États-Unis (souvent dans l'État du Delaware). De nombreuses mesures incitatives fiscales et d'investissement de capitaux sont offertes aux entreprises technologiques en démarrage exerçant des activités au Canada, particulièrement en Colombie-Britannique et en Ontario (à l'aide de sociétés de capital de risque et de fonds de travailleurs). Pour tirer profit des avantages rattachés à l'exploitation des deux côtés du 49e parallèle, les entrepreneurs prennent en considération des stratégies novatrices leur permettant de profiter de ces mesures incitatives uniques. Pour les sociétés canadiennes et leurs actionnaires initiaux exerçant des activités au Canada et aux États-Unis, la double constitution de sociétés, au Delaware et au Canada, devient une structure transfrontalière privilégiée. Le texte qui suit analyse les raisons pour lesquelles des entrepreneurs canadiens souhaitent structurer leurs activités en ayant recours à la fois à une société canadienne et à une société sSur constituée au Delaware.

Pourquoi constituer une société au Canada?

Pour l'entreprise qui exerce des activités au Canada, qui conclut des contrats avec des fournisseurs résidant au Canada, qui emploie des résidents canadiens ou simplement qui cherche à obtenir du financement canadien (qu'il s'agisse de capital de départ, de capital privé ou de capital de risque), une présence au Canada, généralement par l'entremise d'une société privée sous contrôle canadien (« SPCC »), s'avère d'une grande efficacité fiscale et d'une utilité opérationnelle considérable. Elle rend la société canadienne admissible à certains crédits d'impôt à l'investissement dans le cadre du programme de la recherche scientifique et du développement expérimental (« RS&DE ») tant au palier provincial que fédéral. En outre, certaines provinces offrent des crédits d'impôt supplémentaires pour activités de RS&DE aux SPCC exclusivement, les sociétés étrangères ou autres n'étant admissibles qu'à des crédits d'impôt non remboursables d'au plus 15 % des dépenses admissibles. Les SPCC qui n'atteignent pas le plafond inférieur à 500 000 $ applicable au revenu tiré d'une petite entreprise et le plafond inférieur à 10 000 000 $ relatif aux exigences de capital imposable peuvent recevoir jusqu'à 35 % des dépenses admissibles sous forme de crédits d'impôt remboursables. Les dépenses de RS&DE admissibles comprennent, entre autres, le coût de la main-d'Suvre, le coût des matériaux, les frais généraux et les frais de sous-traitance. Pour être admissible au programme de RS&DE, la société canadienne doit exercer toutes ses activités de recherche et d'expérimentation au Canada, et elle doit soit être titulaire des droits de propriété intellectuelle ou propriétaire des technologies de l'information résultant de ce travail ou avoir conclu un contrat ayant force obligatoire pour confirmer que tous les crédits d'impôt pour RS&DE lui appartiennent.

D'autres programmes de financement public, tels que le Programme d'aide à la recherche industrielle (« PARI »), les frais liés aux énergies renouvelables et à l'économie d'énergie au Canada (« FEREEC »), Technologies du développement durable Canada (« TDDC »), le Fonds des médias du Canada (« FMC ») et le Fonds du long métrage du Canada (« FLMC »), exigent que tous les bénéficiaires admissibles soient constitués au Canada. À l'échelon provincial, certains programmes de financement exigent également que les entreprises soient constituées et exercent des activités dans les provinces en question; les établissements canadiens peuvent donc accroître de façon exponentielle les possibilités de financement public fédéral et provincial et l'accès aux programmes d'encouragement fiscal. Enfin, le Canada offrant un contexte moins litigieux que les États-Unis, il est prudent d'y conserver les principaux actifs de l'exploitation (à savoir les contrats relatifs à la propriété intellectuelle et aux technologies de l'information ainsi que tout autre contrat important).

Pourquoi constituer une société au Delaware?

De nombreux motifs incitent les entrepreneurs canadiens à prendre en considération la constitution d'une société au Delaware plus que dans tout autre État américain. Ces entrepreneurs souhaitent attirer des investisseurs providentiels américains, des sociétés de capital de risque américaines et des investisseurs institutionnels américains, plus disposés à investir dans des entreprises technologiques à un stade précoce ou en démarrage régies par les lois d'un État américain, de préférence le Delaware. De plus, les programmes de financement reposant sur la fiscalité et les incubateurs de technologies établis aux États-Unis peuvent subordonner l'accès aux programmes en question à la constitution d'une société aux États-Unis. En outre, la constitution d'une société sSur aux États-Unis peut améliorer les déplacements transfrontaliers et la liberté de circulation des employés, des membres du personnel essentiel et des cadres qui disposent de visas de travail (visas L?1A, L?1B et E?2) et offrir aux dirigeants qui résident habituellement au Canada l'occasion de circuler librement à destination ou en provenance des États-Unis.

Les huit principales raisons de la constitution d'une société au Delaware :

  1. La Court of Chancery (cour de chancellerie) du Delaware possède une vaste expertise en droit des sociétés. Ce tribunal très respecté est spécialisé en droit des sociétés, spécialisation qui lui confère énormément d'expertise et qui a engendré une jurisprudence abondante pour la résolution de différends complexes en droit des sociétés.
  2. La jurisprudence établie au Delaware rend plus prévisible l'issue probable de différends commerciaux. Aucune société ne veut être partie à un litige, mais il est rassurant pour celle qui se retrouve dans cette fâcheuse situation de savoir que les juges de la cour de chancellerie du Delaware possèdent une vaste expérience et de vastes connaissances pour trancher des litiges relevant du droit des sociétés.
  3. Les lois sur les sociétés du Delaware offrent une grande souplesse tant au chapitre de l'organisation d'une société que des droits et obligations des administrateurs et des actionnaires. La vaste jurisprudence mentionnée précédemment se révèle un atout de taille pour déterminer l'interprétation probable d'une loi du Delaware.
  4. La plupart des avocats en droit des sociétés aux États-Unis connaissent bien les dispositions du Code du Delaware concernant les sociétés. Par conséquent, il peut s'avérer plus rentable et plus efficace d'établir une société au Delaware que dans tout autre État.
  5. Les investisseurs providentiels, les fonds de capital de risque et les entreprises de capital-investissement des États-Unis préfèrent généralement investir dans des sociétés du sous-chapitre C au Delaware plutôt que dans tout autre État ou dans toute autre forme de personne morale (sociétés du sous-chapitre S, sociétés à responsabilité limitée ou sociétés en commandite à responsabilité limitée). Par conséquent, les entrepreneurs qui souhaitent vraiment obtenir des capitaux de ce type d'investisseurs devraient envisager de constituer une société au Delaware. Remarque : les sociétés à responsabilité limitée et les sociétés en commandite à responsabilité limitée ne sont pas des formes de personnes morales avantageuses pour les entrepreneurs canadiens exerçant des activités aux États-Unis, compte tenu du traitement fiscal défavorable que leur réserve la Convention fiscale entre le Canada et les États-Unis; les sociétés de ce type devraient donc être évitées.
  6. De nombreuses banques d'investissement insistent également sur la constitution d'une société américaine au Delaware avant toute tentative d'appel public à l'épargne. Ainsi, si un premier appel public à l'épargne représente une stratégie de sortie possible, il peut être préférable de constituer la société au Delaware plutôt que de devoir ultérieurement la transformer en société du Delaware ou la proroger dans cet État.
  7. En constituant une société dans l'État du Delaware, vous indiquez à la communauté financière ainsi qu'aux investisseurs providentiels et aux investisseurs de capital de risque que vous êtes une « entreprise nationale » en tant que société du Delaware. Cette identité est utile et signale clairement aux investisseurs que vous comprenez les préférences sur le marché et que vous êtes réellement à la recherche d'investisseurs.
  8. L'État du Delaware offre une meilleure protection des renseignements personnels. Il n'exige pas la communication des noms des dirigeants ni des administrateurs sur les documents de constitution et procure une confidentialité supplémentaire qui n'existe pas dans la plupart des autres États.

Définition de la double constitution de sociétés au Delaware et au Canada

Ce type de structure transfrontalière gagne en popularité. La stratégie consiste à établir des sociétés sSurs, l'une au Canada (la « société canadienne ») et l'autre aux États-Unis (la « société du Delaware »), détenues par les mêmes actionnaires et assorties de pourcentages d'actionnariat identiques. La société du Delaware est généralement une société du sous-chapitre C.

Selon les faits, les circonstances et les considérations connexes propres à chaque cas, notamment la taille et l'échelle de l'exploitation, l'emplacement des actionnaires initiaux, les investisseurs providentiels, les fondateurs, les dirigeants, les administrateurs, les employés et les entrepreneurs, ainsi que la faisabilité de l'établissement dans de nouveaux territoires, la double constitution de sociétés au Delaware et au Canada semble logique.

D'un côté, il est possible de tirer un avantage non négligeable de l'optimisation des subventions publiques au Canada. À cette fin, la société canadienne doit être titulaire des droits de propriété intellectuelle et propriétaire de l'ensemble des recherches et du développement auxquels elle est associée et être dotée d'une stratégie d'octroi de licences efficace, habituellement aux termes de dispositions de concession de licence exclusive à la société du Delaware à des fins d'utilisation aux États-Unis.

L'acquisition d'une entreprise technologique canadienne en démarrage par une société américaine soulève souvent d'importantes questions fiscales complexes des deux côtés de la frontière. En l'absence d'une société sSur déjà établie aux États-Unis, les parties tentent souvent d'atténuer les problèmes fiscaux transfrontaliers au moyen de structures d'acquisition comme une opération visant des actions échangeables. Cette opération est complexe et alourdit les coûts de toute opération de fusion ou d'acquisition. Dans certains cas, l'acquisition peut réduire la complexité et les coûts supplémentaires associés à une telle opération visant des actions échangeables si une partie de la société cible est déjà établie à titre de société du Delaware.

De plus, en créant des sociétés sSurs distinctes, les actionnaires canadiens de la société canadienne pourront se prévaloir de l'exonération cumulative des gains en capital au Canada relativement à la vente d'actions d'une SPCC; en l'absence de la constitution des deux sociétés, si des activités étaient exercées aux États-Unis sous la gouvernance et la direction de la société canadienne (que ce soit directement par la société canadienne ou par une filiale américaine en propriété exclusive de la société canadienne) et si ces activités étaient importantes, cette exonération pourrait ne pas être offerte.

Alors que la double constitution procure un large éventail d'avantages à l'entreprise, les sociétés technologiques canadiennes en démarrage devraient savoir que l'exploitation de sociétés sSurs entraînera les responsabilités juridiques, fiscales et financières supplémentaires suivantes, à la fois sur le plan de l'administration et de la gestion : il faudra produire des déclarations de revenus et payer des impôts dans les deux pays; des visas de travail seront nécessaires pour les Canadiens voyageant à destination et en provenance des États-Unis afin de veiller à l'exploitation de la société du Delaware; il est possible que les investisseurs américains montrent peu d'enthousiasme à l'endroit de la propriété intellectuelle appartenant directement à une société canadienne, hors de « portée des États-Unis », ce qui exigerait la conclusion d'une convention complexe entre les deux sociétés sSurs relativement à l'utilisation et à la concession de licences de propriété intellectuelle. La concession de ces licences peut également soulever certaines questions concernant la fixation des prix de cession interne selon les lois fiscales canadiennes et américaines; par conséquent, une planification minutieuse est cruciale.

Enfin, malgré les gains opérationnels et financiers pouvant résulter d'activités transfrontalières, chaque société canadienne a ses propres besoins et exigences. Il serait donc prudent d'obtenir des conseils professionnels spécialisés en matière juridique, fiscale et comptable afin de voir quelle serait la structure transfrontalière la plus efficace dans votre situation, puisque chaque société technologique canadienne en démarrage a des paramètres uniques.

The content of this article is intended to provide a general guide to the subject matter. Specialist advice should be sought about your specific circumstances.

To print this article, all you need is to be registered on Mondaq.com.

Click to Login as an existing user or Register so you can print this article.

Authors
Greg P. Shannon
 
In association with
Related Topics
 
Related Articles
 
Related Video
Up-coming Events Search
Tools
Print
Font Size:
Translation
Channels
Mondaq on Twitter
 
Register for Access and our Free Biweekly Alert for
This service is completely free. Access 250,000 archived articles from 100+ countries and get a personalised email twice a week covering developments (and yes, our lawyers like to think you’ve read our Disclaimer).
 
Email Address
Company Name
Password
Confirm Password
Position
Mondaq Topics -- Select your Interests
 Accounting
 Anti-trust
 Commercial
 Compliance
 Consumer
 Criminal
 Employment
 Energy
 Environment
 Family
 Finance
 Government
 Healthcare
 Immigration
 Insolvency
 Insurance
 International
 IP
 Law Performance
 Law Practice
 Litigation
 Media & IT
 Privacy
 Real Estate
 Strategy
 Tax
 Technology
 Transport
 Wealth Mgt
Regions
Africa
Asia
Asia Pacific
Australasia
Canada
Caribbean
Europe
European Union
Latin America
Middle East
U.K.
United States
Worldwide Updates
Registration (you must scroll down to set your data preferences)

Mondaq Ltd requires you to register and provide information that personally identifies you, including your content preferences, for three primary purposes (full details of Mondaq’s use of your personal data can be found in our Privacy and Cookies Notice):

  • To allow you to personalize the Mondaq websites you are visiting to show content ("Content") relevant to your interests.
  • To enable features such as password reminder, news alerts, email a colleague, and linking from Mondaq (and its affiliate sites) to your website.
  • To produce demographic feedback for our content providers ("Contributors") who contribute Content for free for your use.

Mondaq hopes that our registered users will support us in maintaining our free to view business model by consenting to our use of your personal data as described below.

Mondaq has a "free to view" business model. Our services are paid for by Contributors in exchange for Mondaq providing them with access to information about who accesses their content. Once personal data is transferred to our Contributors they become a data controller of this personal data. They use it to measure the response that their articles are receiving, as a form of market research. They may also use it to provide Mondaq users with information about their products and services.

Details of each Contributor to which your personal data will be transferred is clearly stated within the Content that you access. For full details of how this Contributor will use your personal data, you should review the Contributor’s own Privacy Notice.

Please indicate your preference below:

Yes, I am happy to support Mondaq in maintaining its free to view business model by agreeing to allow Mondaq to share my personal data with Contributors whose Content I access
No, I do not want Mondaq to share my personal data with Contributors

Also please let us know whether you are happy to receive communications promoting products and services offered by Mondaq:

Yes, I am happy to received promotional communications from Mondaq
No, please do not send me promotional communications from Mondaq
Terms & Conditions

Mondaq.com (the Website) is owned and managed by Mondaq Ltd (Mondaq). Mondaq grants you a non-exclusive, revocable licence to access the Website and associated services, such as the Mondaq News Alerts (Services), subject to and in consideration of your compliance with the following terms and conditions of use (Terms). Your use of the Website and/or Services constitutes your agreement to the Terms. Mondaq may terminate your use of the Website and Services if you are in breach of these Terms or if Mondaq decides to terminate the licence granted hereunder for any reason whatsoever.

Use of www.mondaq.com

To Use Mondaq.com you must be: eighteen (18) years old or over; legally capable of entering into binding contracts; and not in any way prohibited by the applicable law to enter into these Terms in the jurisdiction which you are currently located.

You may use the Website as an unregistered user, however, you are required to register as a user if you wish to read the full text of the Content or to receive the Services.

You may not modify, publish, transmit, transfer or sell, reproduce, create derivative works from, distribute, perform, link, display, or in any way exploit any of the Content, in whole or in part, except as expressly permitted in these Terms or with the prior written consent of Mondaq. You may not use electronic or other means to extract details or information from the Content. Nor shall you extract information about users or Contributors in order to offer them any services or products.

In your use of the Website and/or Services you shall: comply with all applicable laws, regulations, directives and legislations which apply to your Use of the Website and/or Services in whatever country you are physically located including without limitation any and all consumer law, export control laws and regulations; provide to us true, correct and accurate information and promptly inform us in the event that any information that you have provided to us changes or becomes inaccurate; notify Mondaq immediately of any circumstances where you have reason to believe that any Intellectual Property Rights or any other rights of any third party may have been infringed; co-operate with reasonable security or other checks or requests for information made by Mondaq from time to time; and at all times be fully liable for the breach of any of these Terms by a third party using your login details to access the Website and/or Services

however, you shall not: do anything likely to impair, interfere with or damage or cause harm or distress to any persons, or the network; do anything that will infringe any Intellectual Property Rights or other rights of Mondaq or any third party; or use the Website, Services and/or Content otherwise than in accordance with these Terms; use any trade marks or service marks of Mondaq or the Contributors, or do anything which may be seen to take unfair advantage of the reputation and goodwill of Mondaq or the Contributors, or the Website, Services and/or Content.

Mondaq reserves the right, in its sole discretion, to take any action that it deems necessary and appropriate in the event it considers that there is a breach or threatened breach of the Terms.

Mondaq’s Rights and Obligations

Unless otherwise expressly set out to the contrary, nothing in these Terms shall serve to transfer from Mondaq to you, any Intellectual Property Rights owned by and/or licensed to Mondaq and all rights, title and interest in and to such Intellectual Property Rights will remain exclusively with Mondaq and/or its licensors.

Mondaq shall use its reasonable endeavours to make the Website and Services available to you at all times, but we cannot guarantee an uninterrupted and fault free service.

Mondaq reserves the right to make changes to the services and/or the Website or part thereof, from time to time, and we may add, remove, modify and/or vary any elements of features and functionalities of the Website or the services.

Mondaq also reserves the right from time to time to monitor your Use of the Website and/or services.

Disclaimer

The Content is general information only. It is not intended to constitute legal advice or seek to be the complete and comprehensive statement of the law, nor is it intended to address your specific requirements or provide advice on which reliance should be placed. Mondaq and/or its Contributors and other suppliers make no representations about the suitability of the information contained in the Content for any purpose. All Content provided "as is" without warranty of any kind. Mondaq and/or its Contributors and other suppliers hereby exclude and disclaim all representations, warranties or guarantees with regard to the Content, including all implied warranties and conditions of merchantability, fitness for a particular purpose, title and non-infringement. To the maximum extent permitted by law, Mondaq expressly excludes all representations, warranties, obligations, and liabilities arising out of or in connection with all Content. In no event shall Mondaq and/or its respective suppliers be liable for any special, indirect or consequential damages or any damages whatsoever resulting from loss of use, data or profits, whether in an action of contract, negligence or other tortious action, arising out of or in connection with the use of the Content or performance of Mondaq’s Services.

General

Mondaq may alter or amend these Terms by amending them on the Website. By continuing to Use the Services and/or the Website after such amendment, you will be deemed to have accepted any amendment to these Terms.

These Terms shall be governed by and construed in accordance with the laws of England and Wales and you irrevocably submit to the exclusive jurisdiction of the courts of England and Wales to settle any dispute which may arise out of or in connection with these Terms. If you live outside the United Kingdom, English law shall apply only to the extent that English law shall not deprive you of any legal protection accorded in accordance with the law of the place where you are habitually resident ("Local Law"). In the event English law deprives you of any legal protection which is accorded to you under Local Law, then these terms shall be governed by Local Law and any dispute or claim arising out of or in connection with these Terms shall be subject to the non-exclusive jurisdiction of the courts where you are habitually resident.

You may print and keep a copy of these Terms, which form the entire agreement between you and Mondaq and supersede any other communications or advertising in respect of the Service and/or the Website.

No delay in exercising or non-exercise by you and/or Mondaq of any of its rights under or in connection with these Terms shall operate as a waiver or release of each of your or Mondaq’s right. Rather, any such waiver or release must be specifically granted in writing signed by the party granting it.

If any part of these Terms is held unenforceable, that part shall be enforced to the maximum extent permissible so as to give effect to the intent of the parties, and the Terms shall continue in full force and effect.

Mondaq shall not incur any liability to you on account of any loss or damage resulting from any delay or failure to perform all or any part of these Terms if such delay or failure is caused, in whole or in part, by events, occurrences, or causes beyond the control of Mondaq. Such events, occurrences or causes will include, without limitation, acts of God, strikes, lockouts, server and network failure, riots, acts of war, earthquakes, fire and explosions.

By clicking Register you state you have read and agree to our Terms and Conditions